Découverte d’un rarissime chansonnier franco-flamand du 15e siècle

Le manuscrit d’un recueil de 50 chansons (photo) du 15e siècle de polyphonistes franco-flamands, dont 12 encore inconnues, avait été découvert en 2014 lors d’une vente dans une petite maison de vente aux enchères à Bruxelles. Un expert l’a maintenant minutieusement étudié. Il n’existe au monde qu’une demi-douzaine de ce genre de chansonniers, indiquait lundi la Fondation Alamire qui a acquis le chansonnier.

L’élégant recueil manuscrit est composé de 96 feuillets de parchemins et mesure 12 cm sur 8,5 cm. Il s’agit du plus petit chansonnier polyphonique jusqu’à présent.

Il s'ouvre sur un chant spirituel latin et comporte ensuite 49 chansons laïques en français. A l'exception d'une œuvre pour quatre voix, les autres sont écrites pour trois voix.

Le manuscrit ne mentionne aucun nom de compositeur. Trente-huit chansons se retrouvant également dans d'autres chansonniers de cette époque, les historiens d’art et musicologues ont pu les attribuer à des maîtres franco-flamands du 15e siècle, tels Gilles Binchois ou Johannes Ockegem. Les compositeurs des 12 chansons qui étaient encore inconnues ne sont pas connus.

"Très importante" découverte

Selon le musicologue louvaniste David Burn, il s'agit d'une découverte "particulièrement importante". "Le manuscrit est en excellent état de conservation, ce qui nous permet de disposer enfin du texte complet de certains chants. En outre, les textes poétiques de 10 des 12 chansons inconnues sont également totalement inédits".

David Burn souligne que la dernière découverte de ce type remonte à 1939, lorsqu’un Juif revendit ce qu’il possédait avant de fuir aux Etats-Unis. "J’espère que cette découverte incitera chacun à regarder dans sa cave s’il n’y trouve pas ce genre de manuscrit", déclare Burn.

Le musicologue estime que le chansonnier provient de la vallée de la Loire, aux alentours de Paris (France). Des armoiries renvoient aux ducs de Savoie-Nemours, une famille de la noblesse de cette région.

Le chansonnier déjà en ligne

La Fondation Alamire - Centre international pour l’étude de la musique dans les Pays Bas - a pu acheter le rarissime "Chansonnier de Louvain" avec l’aide financière du Fonds Léon Courtin-Marcelle Bouché de la Fondation Roi Baudouin et a déjà placé le contenu du manuscrit sur l’internet.

Un facsimile sera bientôt édité et dédié à Herman Vanden Berghe, l’ancien président de la Fondation Alamire, qui est décédé cette année.

Les 50 chansons du précieux manuscrit seront interprétées pour la première fois le 11 juillet, à la Flanders House de New York. "Nous sommes en train de nous concerter avec quatre ensembles internationaux" spécialistes de la musique ancienne, "dont le Huelgas Ensemble" de Paul Van Nevel (photo archives), "pour voir comment mettre en valeur ce chansonnier", indiquait Bart Demuyt, directeur de la Fondation Alamire.