Des centaines de gantois manifestent contre le plan de circulation

Ce matin, environ 400 personnes ont manifesté contre le plan de circulation à Gand mis en place depuis un mois. Elles regrettent qu'une pétition pour organiser un référendum n'ait pas pu avoir lieu. L’ambiance sur place n’était pas toujours bon enfant.

"À cause de ce nouveau plan de circulation, Gand est devenue une ville morte du jour au lendemain", regrette Jozef Burm, l’un des initiateurs de la manifestation. Environ 400 opposants au nouveau plan de circulation à Gand se sont rassemblés lundi matin devant la maison communale.

La manifestation fait suite au rejet d’une pétition demandant l’organisation d’un référendum sur ce plan de circulation qui a pour objectif de chasser les voitures du centre-ville. La consultation populaire ne peut pas avoir lieu étant donné que le nombre de signatures n’a pas été atteint de justesse : sur les 25 030 signatures requises, il en manquait seulement 673.

Un léger incident est survenu quand certains manifestants ont tenté de bloquer un bus, mais la police a pu rétablir le calme sans avoir eu recours à d’arrestations.