John Crombez : "Les travailleurs flamands vont avoir des problèmes"

Le 1er mai rime traditionnellement avec discours politiques. John Crombez, le président des socialistes flamands, propose une nouvelle garantie sociale et dénonce les mesures des gouvernements actuels.

“Les Flamands qui travaillent dur vont faire face à de nouveaux problèmes", a déclaré dimanche John Crombez (Sp.a) lors de son discours pour le 1er mai dans la salle Vooruit à Gand.

Selon lui, la protection sociale, que ce soit au niveau flamand ou fédéral, est en train de se désintégrer petit à petit. Il a par exemple évoqué les personnes qui ne peuvent plus supporter la pression au travail, les mères isolées, les pensionnés et les personnes en précarité qui ne peuvent plus payer leur facture d’électricité.

Pour aider ces personnes, le dirigeant socialiste a promis que son parti allait proposer une nouvelle garantie sociale. L’objectif de ce plan est de protéger les soins de santé, de renforcer chaque jeune et enfant. Selon lui, cette garantie permettra également de proposer à nouveau sécurité et avenir tout en demandant un effort juste de la part de tout le monde.

Il déclare : "Avec nous, les mères isolées et les pensionnés n’auront jamais peur de leur facture d'électricité et de gaz. Avec nous, les patients seront remboursés de leurs médicaments. Avec nous, les personnes qui ont suffisamment d’argent ne pourront plus payer pour éviter leur peine."