Deux fois moins de prêtres flamands actifs d’ici 2030

En 2030, le nombre de prêtres actifs dans les évêchés flamands va diminuer de moitié, selon le magazine Kerk & Leven. Entre 2020 et 2030, ils vont passer de 400 à 237. À l’exception de l’évêché de Bruges, tous les autres ne compteront pas plus de 50 prêtres.

L’hebdomadaire Kerk & Leven a analysé le nombre de prêtres âgés de moins de 70 ans dans les annales des évêchés en Flandre pour les années 2020, 2025, 2030. Ils n’ont pas tenu compte d’éventuels nouvelles vocations de prêtres.

Voici l’évolution prévue du nombre de prêtres âgés de mois 70 ans entre 2020 et 2030:

 

  2020 2030
Évêché de Bruges 130 78
Évêché de Gand 71 43
Évêché de Malines-Bruxelles
(partie néerlandophone)
80 46
Évêché d’Hasselt 63 37
Évêché d’Anvers 56 33

 

"Bien d’autres personnes travaillent au sein d’une paroisse"

Selon Wim Vandewiele, sociologue spécialisé dans les croyances à l’université catholique de Louvain (KU Leuven), les prévision de Kerk & Leven sont assez optimistes : "Les données ne prennent pas en compte la moyenne d’âge élevée du clergé et donc le risque accru de maladies et de décès. Cela montre que l’église en Flandre se trouve dans une situation de crise systémique."

Il souligne également que l’église met trop l’accent sur les personnalités des prêtres : outre les prêtres, bien d’autres personnes travaillent au sein d’une paroisse. "Vous avez les diacres, les assistants de paroisse et les bénévoles. Ils accomplissent énormément de travail. Je plaide pour que l’on regarde l’ensemble du capital humain."