Luc Sels coiffe Rik Torfs et devient le nouveau recteur de la KUL

Luc Sels a été élu mardi nouveau recteur de la KU Leuven, l'université catholique de Louvain. Il a coiffé au poteau Rik Torfs, l'actuel recteur, qu'il dépasse de quelques dizaines de voix. Luc Sels, qui a obtenu 1.088 votes (soit 50,58%) succédera donc à Rik Torfs, qui en a récolté 1.040 (48,35%), le 1er août prochain pour une période de quatre ans.

Agé de 50 ans, le futur recteur est sociologue et doyen de la faculté d'économie depuis huit ans. Après y avoir obtenu une licence en sciences sociales, il est devenu docteur de cette faculté en 1996 et est professeur ordinaire depuis 2004. Luc Sels est également, depuis 2003, en charge de l'Intégration à la KUL.

Rik Torfs, qui fut sénateur CD&V entre 2010 et 2013, est professeur ordinaire en droit canon. Il était recteur de l'université louvaniste depuis 2013.

La campagne s'était déroulée sereinement jusqu'à vendredi dernier, les deux candidats présentant des programmes sans différences radicales. Le débat s'était toutefois envenimé quand Luc Sels s'est plaint auprès de la Commission électorale de la KUL d'un mail envoyé à un vice-recteur par Jos Vaesen, directeur général des services rectoraux et secrétaire de cette Commission électorale. Jos Vaesen tenait à s'y assurer que les professeurs "de confiance" qui seraient à l'étranger au moment du vote puissent bien exprimer leur voix via une procuration.

Un autre incident, concernant un mail envoyé à tous les votants par le président de la commission Herman Daems, et contenant un mot de Rik Torfs (et pas de l'autre candidat), avait contribué aux tensions. Les représentants des étudiants ont d'ailleurs décidé de quitter la commission suite à cela.