L’Eurostar vers Amsterdam ne s’arrêtera pas à Anvers

Dès le mois de décembre prochain, les villes néerlandaises de Rotterdam et Amsterdam seront directement reliées à Londres, via Bruxelles, par Eurostar. Et cela à raison de deux voyages aller-retour par jour, indique la compagnie ferroviaire ce mardi. "Nous serons concurrents de Thalys sur la liaison Bruxelles-Amsterdam", a lancé Nicolas Petrovic, directeur général d'Eurostar. Anvers (photo dans le texte) et l'aéroport de Schiphol ne seront pas desservis dans un premier temps par cette nouvelle liaison.
PA Wire/Press Association Images

Cette annonce intervient le jour où la nouvelle rame à grande vitesse d'Eurostar, l'e320, est arrivée à 11h05 pour la première fois en gare de Bruxelles-Midi. Conçu par Siemens avec un design intérieur dessiné par Pininfarina, ce train joue sur le confort des voyageurs et son interopérabilité. Celle-ci lui permet dès lors de circuler notamment sur le réseau néerlandais.

L'e320, qui circule depuis novembre 2015 entre Londres et Paris, offre 20% de capacité supplémentaire par rapport aux trains Eurostar d'origine, soit 900 places au lieu de 750.

L'arrivée de ce nouveau train à Bruxelles s'inscrit dans le cadre d'un vaste programme d'investissement d'un milliard de livres sterling (1,15 milliard d'euros) dans la flotte, les gares et les services de la compagnie, dont l'achat de 17 nouveaux trains e320 et la rénovation des rames originales.

Eurostar a également présenté mardi sa zone de départ élargie et rénovée de la gare de Bruxelles-Midi. Cet été, l'introduction de sas de contrôle automatisés des passeports à reconnaissance faciale devrait réduire le temps d'attente à l'enregistrement, selon Eurostar.

L'installation des portiques de sécurité dans les gares TGV décidée par le gouvernement fédéral ne concerne par contre pas Eurostar, qui dispose de son système propre.

Jonas Roosens