"Les dépenses militaires sont de mauvais investissements"

D’un point de vue purement économique, les investissements militaires sont de très mauvais investissements estime Paul De Grauwe, économiste à la London School of Economics. Selon lui, les investissements militaires n’ont pas de valeur ajoutée dans la capacité de production d’un pays.

"Si vous investissez dans les machines, les camions et les infrastructures, alors vous pourrez produire plus à l’avenir, ce qui n’est pas le cas pour les dépenses militaires", a expliqué l’économiste lors de l’émission "De vrije markt".

Pourtant, environ 146 000 personnes travaillent au développement du chasseur furtif F-35, le successeur du F-16. "Je ne conteste pas le fait que cela va créer de l’emploi, mais c’est le cas avec tout", ajoute-t-il.

"Je parle ici de la notion d’"investissement", c’est-à-dire produire quelque chose aujourd’hui qui permet de produire plus à l’avenir. Si les autorités sont vraiment concernées par la technologie de pointe ou par les nouvelles expériences scientifiques, elles peuvent alors y mettre les moyens. Je suis certain que cela aura un plus grand impact que les dépenses militaires."

Paul De Grauwe ne réfute pas l’idée que plus de défense rime avec plus de sécurité "mais cela n’entre pas en ligne de compte de l’analyse économique."