L'assassin présumé de Silvio Aquino cite le ministre Geens en justice

Martino T., considéré comme le commanditaire de l'assassinat du baron de la drogue Silvio Aquino (cf. photo), cite le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V) en justice, rapportent samedi les journaux du groupe de presse Mediahuis.

"Mon client est proche de l'effondrement mental", affirme son avocat, maître Vandemeulebroucke. "Cela fait 16 mois qu'il subit un régime de sécurité spécial parce qu'il ne peut, apparemment, être protégé autrement". Selon l'avocat, Martino T. fait l'objet de menaces persistantes de la part de co-détenus.

"La situation n'est plus tenable", affirme Me Vandemeulebroucke. "C'est la raison pour laquelle nous citons l'Etat belge - et plus particulièrement le département de la Justice représenté par le ministre Koen Geens - en référé. Mon client est désespéré et cherche une manière de mettre un terme à cet enfermement inhumain et sans aucune perspective de changement dans sa situation".

Le véhicule de Silvio Aquino et de son épouse Silvia Liskova avait été encerclé par plusieurs voitures le 27 août 2015 à Opglabeek avant qu'une fusillade n'éclate lors de laquelle M. Aquino avait été abattu.