Quelque 91 personnes placées sous surveillance étroite

D’après des informations livrées par le ministre de la Justice Koen Geens (photo), quelque 91 personnes sont actuellement placées sous surveillance étroite dans notre pays, dont 14 prédicateurs étrangers. Des organisations et groupements actifs en Belgique sont également surveillés de près.

"Certaines personnes reprises dans cette liste ont fait l'objet d'un ordre de quitter le territoire et d'une mesure d'éloignement", précisait le ministre Koen Geens (CD&V) en réponse à une question parlementaire.

Parmi ces individus, figurent des Belges mais aussi des ressortissants de divers pays étrangers, à savoir l’Algérie, l’Arabie Saoudite, le Congo Brazzaville, les États-Unis, la France, la Grèce, l’Italie, la Jamaïque, la Jordanie, le Koweït, le Maroc, la Palestine, les Pays-Bas, la Syrie, la Turquie et le Yémen.

En outre, neuf organisations et groupements en Belgique sont également placés sous surveillance étroite.