David Goffin rejoint le 3e tour à Roland Garros, Flipkens éliminée

David Goffin (ATP 12/N.10) qui a rejoint le 3e tour des Internationaux de France de tennis, mercredi sur la terre battue de Roland Garros à Paris, aux dépens l'Ukrainien Sergiy Stakhovsky (ATP 123) 6-2, 6-4, 3-6 et 6-3, sera opposé pour une place en huitièmes de finale à l'Argentin Horacio Zeballos, 65e mondial. Chez les Dames, Kirsten Flipkens a été éliminée au deuxième tour.

C'est la 3e année consécutive que Goffin rejoint au moins le 3e tour à Roland Garros et la 4e fois de sa carrière. Il avait atteint les 1/8es lors de ses débuts en 2012.

"Je suis là où je veux être. Pour l'instant, tout va bien"

"J'ai disputé deux bons matches et je suis à nouveau au troisième tour ici à Roland-Garros. C'est un bon début. J'ai perdu un set, mais il y a eu une belle réaction. J'ai mis le petit coup d'accélérateur au début du quatrième set et cela a payé. Je suis bien, physiquement et mentalement. Je me suis fait breaker une seule fois dans le match en ratant une volée facile et un smash après rebond facile. Dans l'ensemble, j'étais assez solide dans mes jeux de service, même à la fin pour terminer, presque encore 2 aces, c'est positif".
Vendredi, pour une place en huitièmes de finale, David Goffin sera opposé à l'Argentin Horacio Zeballos (ATP 65). Le Sud-Américain, 32 ans se retrouve pour la première fois au troisième tour à Paris après avoir terrassé le géant Croate Ivo Karlovic (ATP 24) 7-6 (7/5), 7-6 (7/5) et 6-3.

"Zeballos, c'est un gaucher qui l'air de rien fait une bonne saison sur terre battue", poursuivit le numéro 1 belge, qui l'a déjà battu à quatre reprises dans sa carrière. "Je pense qu'il est en confiance. Il a fait un bon premier tour contre Mannarino et il avait les armes pour battre Karlovic. Ce n'est jamais facile de jouer un gaucher sur terre battue qui sert pas mal du tout, qui a un très bon revers, un revers à une main très beau, très propre. Il faudra que je le fasse courir, parce que quand il a le temps d'envoyer des bonnes frappes en revers, il est très dangereux".

Kirsten Flipkens, éliminé par Samantha Stosur

Kirsten Flipkens (WTA 87) a été éliminée au deuxième tour à Roland Garros par l’Australienne Samantha Stosur (WTA 22/N.23) 6-2 et 7-6.
Notre compatriote n'est pas parvenue à se hisser au 3e tour du tournoi de Roland Garros, mercredi.

Malgré un bon début, Flipkens a craqué et s’est inclinée sur le score sans appel de 6-2. La seconde manche était nettement plus serrée. Un tie-break a été nécessaire pour départager les deux joueuses. Et c’est l’Australienne qui s’est montrée la plus réaliste en s’imposant (8-6). Score final du match : 2-6, 6-7.

En neuf participations, Flipkens n'a jamais atteint les seizièmes de finale aux Internationaux de France à Roland Garros.

"L'un de mes meilleurs matches sur terre battue"

"Je pense qu'il s'agit de l'un de mes meilleurs matches sur terre battue", a-t-elle expliqué. "Stosur joue comme un homme, avec un coup droit très lourd et un service avec un gros kick, qui rebondit très haut. J'avais des difficultés au début, au niveau du retour, mais plus le match avançait, mieux je me sentais. J'aurais bien aimé disputer un troisième set, mais je peux être contente".

Kirsten Flipkens est passée en effet à une balle de remporter le deuxième set, lorsqu'elle mena 6-5 service à suivre dans le tie-break, mais l'Australienne, lauréate du tournoi de Strasbourg samedi dernier, a sorti le grand jeu pour s'imposer.

"J'ai pris le risque de faire service-volée, mais elle m'a sorti un passing incroyable. À l'arrivée, je perds 8-6, mais il ne faut pas oublier qu'elle est une ancienne finaliste. C'est dommage, mais je le répète, je peux être contente. Je me sens en forme et prête pour le gazon, ma période préférée de l'année", a ajouté Kirsten Flipkens, qui jouera encore en double avec l'Italienne Francesca Schiavone.

"Il s'agit de son dernier Roland Garros. On va bien s'amuser".