Le secteur non-marchand a manifesté à Bruxelles

Entre 1.000 et 2.500 travailleurs du non-marchand ont manifesté ce jeudi matin à Bruxelles. Les syndicats ont réclamé la conclusion d'accords sociaux pour le secteur au sein de toutes les entités du pays: fédéral, régions et communautés.

"C'est notre sixième manifestation", a rappelé Patricia Piette, secrétaire nationale CNE à la foule majoritairement composée de militants du syndicat chrétien.

"Nous étions 20.000 le 24 novembre dernier. Encore 12.000 le 21 mars dernier. Vous avez à nouveau répondu présents aujourd'hui. Mais, il n'y a toujours aucun résultat en vue", a renchéri son collègue néerlandophone Mark Selleslach. "Pour l'instant, nous décernons un Oscar pour 'Bla Bla Land' ", a-t-il ironisé.

Les syndicats réclament depuis plusieurs mois de meilleures conditions de travail pour les secteurs non marchands (privé et public: hôpitaux, maisons de repos, institutions d'hébergement de personnes handicapées, aides et soins à domicile, entreprises de travail adapté, etc).

Environ 525.000 travailleurs sont occupés dans ces domaines en Belgique, selon une estimation de la CNE. Ces secteurs sont répartis entre les différents niveaux de pouvoirs, ce qui explique que les négociations doivent être menées sur plusieurs fronts. Syndicats, employeurs et gouvernements sont à la table des négociations depuis la fin de l'année passée, mais, après six manifestations, aucun accord n'a été conclu.