Louvain décroche le prix européen "Green Leaf"

L’European Green Leaf Award récompense les villes et communes qui ont entre 20.000 et 100.000 habitants et font des efforts dans le domaine du développement durable. La ville suédoise de Vaxjö a également obtenu ce prix, tandis qu’Oslo, capitale de la Norvège, a été proclamée Capitale verte de l’Europe pour 2019. La cérémonie s’est déroulée ce vendredi à Essen, en Allemagne.

La ville d'Oslo était en compétition, dans la dernière ligne droite, avec Gand en Belgique, Lahti en Finlande, Lisbonne au Portugal et Tallinn en Estonie, pour le titre de Capitale verte de l’Europe en 2019.

Le jury a été séduit par l'approche globale développée par la cité nordique pour intégrer la biodiversité, les transports en commun, la cohésion sociale et la santé publique dans un programme ambitieux replaçant également les citadins au cœur des préoccupations.

Oslo s'est ainsi attachée à remettre quelque 3.000 cours d'eau à ciel ouvert, collaborer avec d'autres villes pour diminuer le nombre de voitures dans les espaces publics et inciter les habitants à participer à la vie politique en utilisant les nouvelles technologies.

La ville universitaire de Louvain (en Brabant flamand) et Vaxjö, qui remportent toutes deux un "Green Leaf Award", ont été récompensées pour leur engagement en faveur d'un avenir propre, la capitale du Brabant flamand visant la neutralité carbone d'ici 2030 et la ville de Vaxjö, dans le sud de la Suède, pour son rôle d'avant-coureur dans l'utilisation des énergies renouvelables et la mise en œuvre de l'Agenda 2030.

"Plus des deux tiers des Européens vivent en milieu urbain. Ces récompenses montrent que les villes peuvent se développer en harmonie avec l'environnement", a souligné le commissaire européen en charge de l'Environnement, Karmenu Vella, lors de la cérémonie.

Près d'une trentaine de villes s'étaient portées candidates, cette année, à l'obtention d'une des deux récompenses.

"Un moment mémorable"

L’échevin de l’Environnement, Mohamed Ridouani (SP.A, photo), qui était présent à Essen pour défendre la candidature de Louvain, s’est dit ravi du prix obtenu. "C’est un moment mémorable pour notre ville et pour l’association Leuven 2030, et une récompense pour tous les Louvanistes. Grâce à notre collaboration unique avec les habitants, les entreprises, organisations et institutions, nous pouvons mener à bien notre ambition de faire de Louvain l’une des villes les plus viables et saines d’Europe".

"Le fait que nous ayons remporté ce prix prouve que nous sommes sur la bonne voie. Ce prix place Louvain encore plus solidement sur la carte internationale, et ouvre la porte à une collaboration avec d’autres villes".

En 2013, Louvain avait d’ailleurs déjà remporté le titre de la Commune la plus durable. Et en 2014, elle obtenait le Prix belge pour l’Energie et l’Environnement.