Reine Elisabeth : 2 cordes se cassent en plein imposé

JeongHyoun (Christine) Lee, qui étudie depuis deux ans à la Chapelle musicale Reine Elisabeth à Waterloo, donnait jeudi soir sa prestation de finale du Concours Reine Elisabeth pour violoncelle, au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. Elle débutait avec l’œuvre imposée "Sublimation" du Japonais Toshio Hosokawa, lorsque deux cordes de son instrument se sont cassées net. Le chef d’orchestre Stéphane Denève a expliqué la situation au public, et permis à la jeune musicienne de 25 ans d’aller faire remplacer les deux cordes en coulisse, par le luthier Thomas Meeuwissen. "Mon violoncelle avait trop chaud et a littéralement explosé. Il est parfois de mauvaise humeur", expliquait Christine Lee par la suite, toujours en riant. (Images VRT - Canvas et commentaire en néerlandais du direct de la Finale)

Les épreuves finales du Reine Elisabeth pour violoncelle se poursuivent ces vendredi et samedi, avec chaque fois deux candidats. Ce jeudi soir, le Français Bruno PHilippe et le Colombien Santiago Canon-Valencia, et samedi le Français Victoir Julien-Laferrière et le Biélorusse Ivan Karizna. 

La proclamation des résultats devrait avoir lieu peu après minuit, samedi soir. 

Le Concours à la VRT

* la chaîne de radio classique Klara diffuse, en direct de 19h à 23h, les six soirées de la finale (29 mai-3 juin).

* la chaîne de télévision Canvas retransmet en direct les 5 premières soirées de la finale sur Ketnet dès 20h, et la 6e soirée de finale sur Canvas, dès 20h et jusqu'à la proclamation vers minuit.

* Canvas suit aussi tout le Concours via l'internet. Sur le site www.vrtnu.be, un livestreaming des émissions TV de demi-finale et de finale est proposé.

Les douze finalistes