"Nous sommes aux côtés du Royaume-Uni"

Le Premier ministre Charles Michel (photo archives) a réagi dimanche dans la nuit au nouvel attentat contre des civils perpétré à Londres, qui a fait 7 morts et 48 blessés samedi soir sur le London Bridge et dans le quartier proche du Borough Market. D’après le ministre des Affaires Etrangères Didier Reynders, il n’y aurait pas de victimes belges pour l’instant.

"Une nouvelle tragédie à Londres, nous sommes tous aux côtés du Royaume-Uni": le Premier ministre Charles Michel a réagi avec sobriété, dimanche vers 4h15 du matin, à la nouvelle de l'attaque perpétrée samedi soir dans le centre de Londres, sur le London Bridge et dans le quartier proche du Borough Market.

Une attaque (photo) qui a été qualifiée d'acte terroriste par la police londonienne, et au sujet de laquelle les autorités britanniques ont tenu une réunion d'urgence, en présence de la Première ministre Theresa May et du maire de Londres Sadiq Khan, dimanche en matinée.

La ville de Londres avait déjà été touchée le 22 mars par un attentat qui présente des similitudes avec les évènements de ce samedi soir, avec un véhicule volontairement dirigé vers des passants, ainsi que des coups de couteau.

L'Angleterre a par ailleurs été une nouvelle fois endeuillée le 22 mai dernier, à Manchester, quand un kamikaze a activé sa charge explosive à la sortie d'un concert de la chanteuse Ariana Grande. Un concert pour les victimes est d'ailleurs prévu ce dimanche.

AFP or licensors

Pas de victimes belges, pour l’instant

Via le réseau social Twitter, le bourgmestre de la Ville de Bruxelles Yvan Mayeur a condamné dimanche matin l'attentat qui a été perpétré à Londres. "La Ville de Bruxelles condamne les attaques terroristes de Londres et présente ses condoléances aux victimes et au maire (de Londres) Sadiq Khan".

Après avoir pris contact avec la police britannique, les autorités belges n'ont pas d'indication de Belges parmi les victimes de l'attaque survenue samedi soir, a pour sa part indiqué le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders (MR, photo) sur Twitter dimanche matin.

Le ministre-président de la Région bruxelloise Rudi Vervoort (PS), et celui de la Flandre Geert Bourgeois (N-VA), ont également réagi sur le réseau social. "Solidarité avec la ville de Londres et les familles frappées à nouveau par la folie humaine", a indiqué Rudi Vervoort. "Nos pensées vont au peuple britannique, aux services d'aide, aux victimes et à leurs familles", a pour sa part réagi Geert Bourgeois.

RTL Info : témoignage d’un Belge à Londres

Nos collègues de RTL Info ont pu recueillir le témoignage d’Alex, un Belge qui vit à Londres et travaille dans un restaurant dans le quartier de Borough Market, où les trois assaillants ont poignardé des passants avant d’être abattus par les forces de l’ordre.

Très choqué par l’événement tragique, le Belge raconte qu’il venait de fermer la porte du restaurant à clef lorsque 5 secondes plus tard un agresseur est passé devant le restaurant avec un couteau ensanglanté. "Il a tapé à la porte en criant ‘C’est pour Allah’. On voyait dans ses yeux qu’il voulait juste tuer tout le monde", décrit Alex, en larmes.

"On pense toujours que ça n'arrive qu'aux autres… Je ne pensais pas que je pourrais vivre ça. Tous les jours je vais travailler là-bas, c'est un quartier que j'adore. Borough Market à Londres, c'est un quartier très prisé et très connu. Et en une demie seconde, ça a basculé dans l'horreur complet. Il n'y a pas de mot pour décrire ce qui s'est passé. Il n'y a pas de mot", expliquait Alex à RTL Info.

Lire et écouter l’interview sur RTL Info

AFP or licensors