Yves Leterme : "il y avait plus de discipline de groupe il y a 15 ans"

Selon l’ancien premier-ministre Yves Leterme (CD&V), le climat politique a fortement évolué ces dernières années. "Il y a 15 ans, on faisait plus attention à la discipline de groupe ainsi qu’à la hiérarchie au sein d’un gouvernement. Je pense que ces notions ont désormais en partie disparu", a-t-il expliqué lors de l’émission "De Afspraak" (Canvas).

La concurrence est très rude en politique. Les partis mènent une lutte acharnée pour augmenter leur électorat et, pour ce faire, ils mettent en avant leurs différences avec les autres partis. "La pression de se profiler pour essayer de marquer des points au niveau individuel, en faisant abstraction de la cohésion de groupe, est presque devenue intenable" a-t-il indiqué en faisant référence à la secrétaire d’État, Zuhal Demir (N-VA) : "C’était incroyable de voir la manière dont elle a attaqué ses partenaires de coalition et les autres ministres en une semaine."

Selon l’ancien premier ministre, cette ambiance ne se limite pas qu’à la politique belge et commence à s’étendre vers d’autres pays. En Allemagne, par exemple, le SPD (le parti social-démocrate au pouvoir avec la CDU d’Angela Merkel) commence à exprimer de plus en plus de critiques. "Une caractéristique commune à toutes les démocraties à l’heure actuelle est l’énorme volatilité des électeurs. Le comportement électoral devient de plus en plus impulsif."