Les ports de Terneuzen et Gand vont fusionner

Au terme de six mois de négociations, les entreprises portuaires de Gand (Flandre orientale) et Terneuzen (en Zélande) ont clôturé les préparatifs pour une fusion, qui devrait encore être finalisée d’ici la fin de l’année. La nouvelle entité portuaire belgo-néerlandaise sera, après celle de Rotterdam et d’Anvers, la plus grande de la région. Elle emploie 250 personnes, qui ont été informées du projet ce vendredi.

Le projet de fusion du port gantois et du port zélandais doit encore être approuvé par les administrations communales et provinciales des deux entités. Mais il ne devrait s’agir que d’une formalité. Gand restera l’actionnaire principal du nouveau port fusionné.

Les actionnaires du port gantois sont la ville de Gand, les communes d’Evergem et Zelzate, ainsi que l’administration provinciale de Flandre orientale.

Daan Schalck, CEO de l’entreprise portuaire gantoise, et Mathias De Clercq (Open VLD), président du port, estiment que les deux entités auront ainsi davantage d’impact, dans un environnement de plus en plus mondialisé.