La fillette disparue à Anderlecht a été retrouvée vivante

La police fédérale et le parquet étaient à la recherche de Jihane El Oizi (photo, à dr.), qui avait été vue pour la dernière fois dimanche après-midi au Marché de l’Abattoir dans la commune bruxelloise d’Anderlecht. Les enquêteurs demandaient à un homme (photo, à g.), qui apparait sur des images de vidéosurveillance, de se manifester. Le parquet a ouvert une enquête sur cette disparition jugée inquiétante. Mais on apprenait ce lundi midi que la fillette a été retrouvée au centre de Bruxelles, saine et sauve, et qu'un homme inconnu a été arrêté.

L'homme auquel la police demandait de se manifester présente une calvitie ainsi qu'une barbe. Il portait un tee-shirt blanc, un bermuda bleu clair à motifs blancs ainsi que des sandales et tirait un trolley foncé, indiquait le site de la police fédérale.

Selon les informations recueillies par la VRT ce lundi, l'individu avait été aperçu sur des images de vidéosurveillance alors qu'il tirait Jihane El Oizi par le bras, puis lui donnait la main et partait avec elle.

Cette image avait entretemps été divulguée (photo ci-dessus).

Avec l'aide du public

Jihane El Oizi, âgée de 6 ans, avait été vue pour la dernière fois au Marché de l'Abattoir à Anderlecht dimanche vers 15h et ne s'est plus manifestée depuis. La fillette mesure 1m20, a des cheveux longs et bruns et des yeux foncés. Elle s'exprime en français et en néerlandais. Elle portait dimanche une jupe bleue avec des étoiles blanches, une ceinture rose et des sandales jaunes.

Elle était au marché d'Anderlecht avec son père, mais ils se sont perdus de vue. Les parents ayant déclaré à la police ne pas connaître l'homme que l'on distinguait sur les images de surveillance en compagnie de leur fille, d'importants moyens ont immédiatement été mis en oeuvre - avec la collaboration de Child Focus - pour tenter de résoudre cette disparition jugée inquiétante. 

La police invitait toute personne qui aurait vu Jihane ou connaitrait l'endroit où elle se trouve, à prendre contact avec les enquêteurs via le numéro de téléphone gratuit 0800 30 300, ou avec le centre pour enfants disparus Child Focus via le numéro 116 000.

Toute personne qui pourrait identifier l’inconnu recherché était également priée de contacter la police fédérale. C'est apparemment l'information donnée par un citoyen qui a finalement permis de retrouver, ce lundi midi, la fillette en compagnie de l'inconnu, au centre de la capitale.

L'homme correspondant à des témoignages recueillis à la suite de l'avis de recherche a été arrêté ce lundi. Il devait être entendu.