Anvers lance une navette fluviale pour désengorger les routes

Pour lutter contre les problèmes de circulation, la ville d’Anvers va mettre en place une navette fluviale sur l’Escaut à partir de juillet. Les autorités communales comptent ainsi proposer une alternative en vue de désengorger la métropole flamande.

À Rotterdam, cela fait 20 ans que le bateau est utilisé pour réduire le nombre de files sur les routes. Et Anvers s’est inspirée de cette ville néerlandaise. À partir du 1er juillet, une navette fluviale sera en période de test : les touristes et les cyclistes pourront prendre le bateau pour voyager entre Hemiksem, Kruibeke et Anvers. Ce bateau permettra également de passer de la rive gauche à la rive droite.

À partir du 1er août, le bateau pourra constituer une alternative digne de ce nom pour le trajet domicile-travail avec des départs toutes les heures. La fréquence augmentera ensuite à partir d’octobre, à raison d’un départ toutes les 30 minutes. À terme, l’itinéraire va se développer, notamment en direction du port, et d’autres arrêts verront le jour.

"Une navette fluviale qui fonctionne bien doit pouvoir convaincre les gens de laisser leurs voitures à la maison. L’Escaut est une autoroute inutilisée pour les trajets domicile-travail que nous devons désormais utiliser de manière optimale", déclare, l’échevin en charge du port, Marc Van Peel (CD&V).

Retour aux traditions

Du 19 juin au 29 octobre, Anvers organise à nouveau une navette qui relie les deux rives à hauteur du Kanaaldok. Anvers renoue ainsi avec une tradition qui remonte au 19e siècle. À l’époque, un bateau transportait les piétons, les charrettes et le bétail d’un côté à l’autre de l’Escaut. Un peu plus tard, les vélos et les voitures ont également été transportés. Pendant longtemps, ce bateau "Sint-Anneke" était le seul moyen de relier les deux rives. Même après l’inauguration du Waaslandtunnel et du Sint-Annatunnel en 1933 (cf. vidéo), les Anversois ont continué à emprunter le bateau. C’est en 1953 que la navette a arrêté de fonctionner.