Le ministre de la Défense demande encore plus de budget pour l'armée

Le gouvernement fédéral vient de libérer 51 millions d'euros pour la Défense. Pour le ministre Steven Vandeput (N-VA), cela ne suffit pas, a-t-il indiqué dans une interview accordée à Het Nieuwsblad samedi.

La décision de libérer de l'argent supplémentaire pour l'armée, intervient trois semaines après la venue de Donald Trump sur le territoire belge. Lors de sa visite au quartier général de l’OTAN, il avait critiqué les dépenses limitées de l'armée.

"Nous restons au niveau de 2016, alors que nous avons plus d'affaires à gérer que prévu", estime le ministre de la Défense. Quelque 23 millions proviennent d'un transfert d'autres postes et 28 millions d'argent frais ont été libérés. Cela devrait servir entre autres à l'extension de mission des F16 en Syrie et en Irak.

Selon le ministre, ce budget supplémentaire n’est pas suffisant et il exige davantage de moyens financiers pour son département. "Les gens ont peur de voir arriver une guerre. Ils savent aussi que la sécurité a un coût", souligne-t-il. Il est également venu le temps, selon lui, "de réinvestir dans la Défense", sans préciser, pour l'instant, de montants.