Dès demain il sera interdit de gaspiller l'eau en Flandre

A partir de jeudi, les usages superflus en eau potable seront interdits en Flandre, une telle interdiction sera aussi d’application à Bruxelles. En évitant d’arroser les pelouses, de laver les voitures ou de remplir les piscines la Flandre espère limiter le gaspillage d’eau potable.

Malgré l’appel à un usage parcimonieux lancé vendredi par les sociétés de distribution d’eau, la consommation a augmenté de 40% par rapport à la moyenne, a annoncé la ministre flamande de l’Environnement, Joke Schauvliege (CD&V), dans le centre de production d’eau de Kluizen (Evergem).

Le niveau de l’eau est bas dans les bassins de l’Yser, de la Lys et dans l’estuaire de l’Escaut et les gouverneurs de province préparent une mesure d’interdiction de captation dans les cours d’eau. En Flandre occidentale cette interdiction est déjà d’application. Il n’y a pas encore de problème d’approvisionnement en eau potable mais dans certains endroits, les limites de production sont atteintes et une demande accrue ne pourrait être satisfaite.

L’approvisionnement provient en Flandre pour environ une moitié d’eau de surface et pour l’autre d’eau souterraine. En sept endroits-dont cinq en Flandre occidentale et orientale- c’est de l’eau de surface qui est captée, alors que dans 76 autres endroits c’est de l’eau souterraine qui est captée.

Ces dernières années les sociétés de distributions appliquent une interconnectivité entre les zones de distribution et les zones de captation.

La mesure de limitation de la consommation pour les particuliers annoncée par Joke Schauvliege sera obligatoire et son non-respect sanctionné par une amende. La ministre espère toutefois que la population fera preuve de bon sens et comprendra la nécessité de cette interdiction.

Ces derniers mois ont été exceptionnellement secs (avril) à secs (mai) voire très secs (juin). Le déficit pluviométrique approche les niveaux les plus bas de 1970. Dans toute la Flandre le débit des cours d’eau est de 10% plus bas que la normale en cette période de l’année.