Disparition d’un jeune de 9 ans à l’Office des étrangers

Child Focus est la recherche d’un jeune de 9 ans d’origine marocaine non-accompagné. Le mineur a disparu sans laisser de traces alors qu’il se trouvait à l’Office des étrangers à Bruxelles. Cette dernière n’avait pas annoncé la disparition.

"Il s’agit d’une disparition inquiétante, car ce garçon est encore trop jeune que pour errer seul dans notre pays", indique Dirk Depover de Child Focus.

Brahim Bakali a disparu vendredi pendant la pause de midi. À ce moment-là, il se trouvait à l’Office des étrangers pour s’y enregistrer. "Mais l’Office n’a pas déclaré sa disparition, ni auprès de Child Focus, ni auprès de la police", déplore le responsable communication de Child Focus.

C’est le centre d’accueil, où il devait se rendre, qui a annoncé sa disparition. "Nous sommes ahuris que l’Office des étrangers ne l’ait pas communiqué eux-même, nous avons dès lors naturellement perdu des heures précieuses" réagit Child Focus. "On peut quand même s’attendre à ce que les jeunes enfants y soient bien accompagnés. Il existe donc un certain nombre d’éléments inquiétants concernant les circonstances dans lesquelles le jeune a disparu."

Plus tôt cette année, Child Focus avait déjà averti que de plus en plus de mineurs non-accompagnés disparaissaient dans notre pays. En 2016, on a enregistré 116 disparitions de ce type, c’est trois fois plus que l’année précédente. Etant donné que ces enfants sont très vulnérables, ils ont plus de risques d’être victimes de maltraitance et d’être exploités.