Olivier Naesen, nouveau champion de Belgique

Oliver Naesen (AG2R La Mondiale) a remporté le championnat de Belgique de cyclisme dimanche. Il a devancé, après 238 kilomètres de course autour d'Anvers, Sep Vanmarcke et Jasper Stuyven.
2017 Tim de Waele

Le championnat de Belgique 2017 à Anvers a rapidement été lancé par une échappée de 3 coureurs, Kevyn Ista (WB-Veranclassic-Aqua Protect), Jurgen Roelandts (Lotto-Soudal) et Jonas Rickaert (Sport Vlaanderen). L'avance du trio était de près de 6 minutes à la mi-parcours avant de fondre progressivement sous l'action du peloton. Le regroupement avec le trio de tête s'est opéré à 60 kilomètres de l'arrivée.

Un groupe important avec Jelle Wallays (Lotto-Soudal), Yves Lampaert (Quick-Step Floors), Jasper Stuyven (Trek-Segafredo), Tom Van Aesbroek (Cannondale-Drapac), Quentin Hermans (Telenet-Fidea-Lions) allait tenter de forcer la sortie à 50 kilomètres du but, en vain.

Le champion sortant Philippe Gilbert (Quick-Step Floors) allait placer une forte accélération en tête de course à quelque 40 kilomètres du but, forçant le peloton à s'étirer et à abandonner une trentaine de coureurs lâchés.

Après plusieurs attaques, un groupe de 14 hommes s'est formé en tête de course à 25 kilomètres du but sous l'impulsion Jens Keukeleire, avec, entre autres, Olivier Naesen, Tim Wellens, Tosh Van Der Sande, Preben Van Hecke, Nathan Van Hooydonck, Sep Vanmarcke, Jasper Stuyven, Yves Lampaert, Dimitri Peyskens.
Le très actif Naesen a catalysé une nouvelle attaque à l'entrée du dernier tour avec Vanmarcke, Keukeleire, Stuyven et le néo-pro Nathan Van Hooydonck. Le quintet a ainsi mis hors-jeu les deux grosses amaradas belges du World Tour, Lotto-Soudal et Quick-Step Floors, du champion sortant Philippe Gilbert.

Van Marcke a tenté son va-tout dans le dernier passage pavé mais il n'a pu éviter le sprint avec Stuyven et Oliver Naesen qui s'est imposé en puissance devant Sep Van Marcke et Jasper Stuyven.
Naesen, 26 ans, succède au palmarès à Philippe Gilbert, vainqueur l'année dernière aux Lacs de l'Eau d'Heure. Le nouveau champion de Belgique a été sélectionné par son équipe pour participer au Tour de France qui débute le 1er juillet à Düsseldorf.

Chez les dames, Jolie D'Hoore s'est imposée dimanche matin. Elle a devancé, au sprint, Lotte Kopecky et Kelly Druyts.

2017 Tim de Waele

Olivier Naesen est venu à Anvers sans véritable staff technique

Le plus costaud a gagné à Anvers. C'était l'avis général après l'arrivée. Après une première partie de saison 2017 très réussie avec, entre autres, une 3e place au GP de l'E3 et aux 4 Jours de Dunkerque, une 6e dans A Travers la Flandre et une 7e au Omloop Het Nieuwsblad, l'aîné des frères Naesen (Lawrence évolue chez WB-Veranclassic-Aqua Protect) a mis tout le monde d'accord à Anvers, surtout les grosses armadas belges du World Tour, Lotto-Soudal et Quick-Step Floors.

"J'avais dit qu'il était un des hommes à surveiller, c'est un gars en progrès constants", a indiqué le champion de Belgique sortant Philippe Gilbert.

Oliver Naesen, seul membre belge de son équipe avec Jan Bakelants, était venu à Anvers sans réel staff technique. "L'équipe nous avait demandé si c'était nécessaire d'envoyer un staff à Anvers mais, comme nous n'étions que deux avec Jan Bakelants, nous avions décidé de nous débrouiller", a expliqué le nouveau champion de Belgique.

"Avec mes trois bus de supporters, nous avions de l'assistance! Je remercie aussi l'équipe Cofidis d'avoir pris mon 2e vélo et mes roues. Je n'ai pas logé à l'hôtel. Je suis venu dimanche matin avec ma copine et mes deux vélos, comme chez les débutants."

A deux avec Jan Bakelants, toute tactique était presque impossible à organiser. Mais la neutralisation mutuelle des groupes a créé l'ouverture. "J'ai discuté samedi par téléphone avec Jan et il m'a dit que la 3e étape du Tour de France lui plaisait. Je lui ai dit que je me mettrais à son service. Et il m'a déjà renvoyé l'ascenseur en se sacrifiant pour moi dimanche à Anvers.

Il était de toute façon difficile de gérer la course à deux. Nous avons roulé très fort dans le premier tour car il y avait toujours la possibilité de voir un grand groupe aller au bout. Il y a eu ensuite une échappée avec Jurgen Roelandts. Quick Step a, plus tard, commencé à rouler et l'écart avec les trois échappés a commencé à fondre. Nous nous sommes alors positionnés à l'avant avec Jan pour faire la guerre. Quant au sprint, je ne voulais pas être en 2e position. Sep Vanmarcke a lancé de loin. J'ai pu bénéficier de son aspiration et le passer juste à la ligne."

Oliver Naesen prendra part dans une semaine à son 2e Tour de France, avec son maillot de champion de Belgique. "Ce sera très spécial. J'ai un double objectif. D'abord, j'aiderai notre leader Romain Bardet à jouer le classement général.

Ensuite, j'aimerais gagner une étape, je pense avoir les jambes pour cela. Je vais saisir toutes les opportunités mais il est possible que je serai marqué avec mon maillot tricolore.

(c) Peter De Voecht / PhotoNews