"Des averses sur le sol très sec peuvent entrainer des inondations"

Le temps sera très variable ce mardi, avec des averses localement très violentes dans le courant de l’après-midi. "Dans certains villages, il pourrait tomber entre 20 et 40 litres d’eau par mètre carré, et dans d’autres rien du tout", précise Frank Deboosere, le Monsieur Météo de la VRT. Le sol étant actuellement très sec et dur, les masses d’eau pourraient ne pas être rapidement absorbées et entrainer des inondations.

L’Institut royal de Météorologie (IRM) indique que le ciel deviendra partiellement à très nuageux ce mardi. L'avant-midi, des périodes de pluie ou quelques averses sur la moitié sud du pays sont prévues. Ailleurs, le temps sera souvent sec avec seulement quelques pluies par endroits.

Dans le courant de l'après-midi, des averses se déclencheront dans la plupart des régions. Elles pourront être intenses localement avec des orages et de fortes précipitations en peu de temps. Les maxima varieront entre 22 degrés à la mer à 26 degrés en Lorraine Belge.

En raison de la chaleur et la sécheresse de ces derniers jours, le sol est extrêmement dur. Les grosses chutes de pluie survenant dans un laps de temps très court pourraient donc entraîner des inondations, l’eau ne pouvant être absorbée assez rapidement par le sol desséché.

Il pleuvra d’ailleurs encore davantage au cours de la semaine. Les cartes météorologiques (voir ci-dessous) annoncent actuellement de la pluie pour tous les jours jusqu’à dimanche, mais cela ne devrait pas suffire à résoudre entièrement le problème de sécheresse.

"Du point de vue de la quantité de précipitations, nous sommes en retard de plusieurs mois. Cela ne peut être rattrapé en quelques jours. Une sécheresse extrême ne peut être contrecarrée que par des précipitations de longue durée. Elle disparaît aussi progressivement et lentement qu’elle est apparue", précise Frank Deboosere (photo).