Le Benelux et l’Autriche collaborent sur les médicaments

En identifiant les innovations pharmaceutiques potentiellement considérables, avant leur arrivée sur le marché, la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg et l’Autriche espèrent arriver à une meilleure anticipation de leur politique. La ministre de la Santé publique, Maggie De Block, précise que les quatre pays créeront une base de données centrale.
Associated Press / Source : AP

Dans leur base de données centrale, les quatre pays rassembleront des informations concernant tous les nouveaux médicaments ou tous les médicaments en développement. Les décideurs politiques des différents pays pourront utiliser cet outil afin d'identifier des défis futurs, définir des priorités ou encore anticiper des opportunités.

Avec l'aide de ces informations, les dirigeants des pays du Benelux et de l’Autriche devraient pouvoir prendre des décisions mieux informées, dans l'intérêt du patient, précise la ministre de la Santé publique.

"Dans un secteur particulièrement international comme celui de l'industrie pharmaceutique, il est important que nous collaborions. C'est pourquoi nous lançons aujourd'hui avec la collaboration BeNeLuxA ce 'Système d'Horizon Scanning', et nous invitons d'emblée les autres pays membres de l'Union européenne à s'associer à notre initiative", a ajouté Maggie De Block (photo) ce jeudi à Bruxelles.