Le tourisme bruxellois retrouve son rythme d’avant le 22 mars 2016

Les hôteliers bruxellois, regroupés au sein de la Brussels Hotels Association, ainsi que l’Office du tourisme visit.brussels s’attendent à une reprise des activités cet été. Les chiffres du tourisme devraient ainsi à nouveau frôler ceux de 2015, soit l’année avant les attentats survenus le 22 mars 2016 à l’aéroport de Zaventem et dans la station de métro Maelbeek, dans le quartier des institutions européennes à Bruxelles.
Reporters

Toujours d’après visit.brussels, la tentative manquée d'acte terroriste à la gare centrale, survenue la semaine dernière, ne devrait pas avoir de conséquence sur les chiffres du tourisme cet été.

"Les prévisions sont encourageantes", se réjouit Rodolphe Van Weyenbergh, de la Brussels Hotels Association. "Le taux d'occupation devrait avoisiner celui de juillet et août 2015", établi à 72,1%. A l'été 2016, ce pourcentage avait chuté à 53,6%, conséquence directe des attentats du 22 mars.

Durant les premiers mois de 2017, les chiffres les plus récents, publiés en avril, font état d'un taux d'occupation moyen des hôtels de 71%. "Les résultats médiocres enregistrés en 2016 sont derrière nous", affirme Geert Cochez, de visit.brussels. Selon lui, la tentative d'acte terroriste à la gare centrale, la semaine dernière, ne devrait pas avoir d'impact.

Par ailleurs, la campagne lancée par le gouvernement bruxellois pour attirer les touristes - intitulée "Where Will Brussels Take You" - court encore jusqu'au mois d'octobre. Et visit.brussels mise sur le programme "Summer will be MIXITY.brussels" pour donner un coup d'accélérateur aux citytrips dans la capitale belge.

Selon la Brussels Hotels Assiociation, le festival Tomorrowland, qui se tiendra à Boom fin juillet, devrait également avoir des retombées positives, étant donné qu'il est à nouveau organisé sur deux week-ends.