La Flandre a son "Google Maps pour les accidents de la route"

Dès ce jeudi, il est possible de vérifier via une carte interactive pour la Flandre - à l’image de l’application Google Maps - quel est l’état de la sécurité routière dans un quartier ou une rue bien précis. Cette carte reprend tous les accidents de la route survenus entre 2014 et la fin du premier semestre 2016. La police fédérale, qui a collaboré avec le gouvernement flamand à ce projet, veut ainsi attirer l’attention du public sur les dangers de la circulation.

Combien d’accidents se sont produits entre 2014 et mi-2016 dans votre rue, ou dans votre quartier ? Dès ce 29 juin, il vous sera possible de l’apprendre via une carte interactive, une sorte de Google Maps des accidents de la route en Flandre. Les données de près de 53.000 procès-verbaux y ont été ressemblées, concernant les accidents qui ont fait des morts ou des blessés.

C’est la première fois que ce type de données est rendue public. "Nous voulons accroître la sécurité en rendant le citoyen plus conscient des dangers dans son quartier", indique le porte-parole de la police fédérale, Peter De Waele, interrogé par le quotidien Het Nieuwsblad.

L’Agence publique flamande Informatie Vlaanderen a travaillé trois ans à la préparation de cette carte interactive, en collaboration avec la police et treize autres villes et communes européennes. Le projet, baptisé Open Transport Netwerk (OTN), fait en effet partie d’une enquête européenne à plus grande échelle.

Les autorités européennes réclament déjà depuis longtemps à la police de rendre ce type de données accessibles au public. Pour l’instant, la carte n’est cependant accessible qu’en Flandre.

Les informations qu’elle contient sont utiles au grand public, mais aussi à la police notamment, qui sait ainsi où faire des efforts particuliers. Communes et autorités verront ainsi sur quelles routes l’infrastructure doit être améliorée.