Nouveau cas d’empoisonnement au méthanol à Izegem

Des signes d’empoisonnement au méthanol ont été constatés chez une deuxième femme après son passage dans le Pulobar d’Izegem, a indiqué ce jeudi la section Courtrai du parquet de Flandre occidentale. Ce signalement survient quelques semaines après le décès d’une jeune femme présentant les mêmes symptômes après avoir bu de la vodka dans ce bar, qui a entretemps été fermé sur ordre du bourgmestre.
Pablo Blazquez

Dans les jours qui ont suivi la mort d’une jeune femme de 29 ans, au début du mois de juin, plusieurs personnes se sont manifestées après être tombées malades. Le parquet a fait état ce jeudi d'un deuxième constat d'empoisonnement, confirmant ainsi une information du quotidien Het Laatste Nieuws.

La deuxième victime affirme avoir bu du champagne dans le bar d’Izegem, ce que le parquet n'a pas confirmé dans l'immédiat.

Le Pulobar a été fermé et mis sous scellés. Des bouteilles d'alcool ont été saisies et l'une d'entre elles au moins contenait du méthanol. L'origine de la présence de cette substance dans la bouteille n'est pas connue. Les exploitants rejettent toute implication dans l'affaire.