Tout ce qui change ce 1er juillet

Du remboursement presque intégral du test de dépistage prénatal non-invasif de la trisomie 21, à la taxe kilométrique qui augmente ainsi que le nombre d’inspecteurs pour le respect du bien-être animal ou un prix réglementé pour le livre en Flandre, voici tout ce qui change ce 1er juillet.

Le test prénatal non invasif presqu'intégralement remboursé

A partir du 1er juillet, le test prénatal non invasif (NIPT) de dépistage de la trisomie 21 chez le bébé à naître sera presqu'intégralement remboursé en Belgique. Le remboursement sera intégral pour les femmes enceintes bénéficiaires de l'intervention majorée.

Pour les autres patientes, le prix du test sera de maximum 8,68 euros. Le test prénatal non invasif (NIPT) permet, sur base d'un prélèvement de sang de la mère, de dépister le syndrome de Down (trisomie 21) chez le fœtus par examen de l'ADN du bébé qui s'y trouve.

Davantage d’inspecteurs pour vérifier le respect du bien-être animal

Le nombre d’inspecteurs à temps plein auprès de l’Inspection du bien-être animal va doubler. Il passe de 11 à 22.

Par conséquent les contrôles pourront être plus nombreux dans les abattoirs. L’Inspection du bien-être animal du gouvernement flamand a reçu l’an dernier près de 450 plaintes pour des violations graves dans les abattoirs ce qui a entraîné 168 procès-verbaux et 7 avertissements.

Le prix réglementé pour le livre entre en vigueur en Flandre

Les nouveaux livres auront ainsi un prix réglementé aux cours des six premiers mois après leur publication, sur lequel le vendeur ne pourra accorder qu’une réduction de 10%. Après six mois le prix du livre sera libre. Cette mesure est destinée à renforcer le secteur du livre et à lui donner des armes plus l’avenir.

Réforme des aides à l'emploi en Wallonie

La réforme des aides à l'emploi wallonnes entrera en vigueur ce 1er juillet. Le nouveau dispositif vise en particulier les moins de 25 ans, les demandeurs d'emploi de longue durée et les travailleurs avec ou sans emploi à partir de 55 ans.

En revanche, la réforme du décret APE (aide à la promotion de l'emploi) en discussion au gouvernement, pourrait être impactée par la crise politique qui sévit actuellement.

Le montant de l’amendes majoré de 35% pour les mauvais payeurs

La manière dont le montant des amendes de roulage sera perçu va changer. Le principal changement concerne ceux qui refusent obstinément de payer, non seulement ils devront comparaître devant le juge de police. Ceux qui refusent la proposition de transaction recevront un ordre de paiement venant du parquet. Comme moyen de dissuasion, le montant de l'amende sera majoré de 35%. Grâce à la directive européenne transfrontalière les contrevenants étrangers recevront également leurs procès-verbaux automatiquement dans leur boîte aux lettres.

Taxe kilométrique: indexation des tarifs en Flandre et à Bruxelles

De nouveaux tarifs de prélèvement kilométrique pour les camions de plus de 3,5 tonnes seront d'application en Flandre et à Bruxelles, à partir de ce 1er juillet, a annoncé vendredi Viapass, l'entité interrégionale qui coordonne la taxe kilométrique.

Ces nouveaux tarifs sont consécutifs à une adaptation des tarifs à l'indice des prix à la consommation, comme défini dans la législation sur l'introduction du prélèvement kilométrique.

A l'inverse de la Flandre et Bruxelles, la Wallonie a décidé de ne pas appliquer d'indexation en 2017. Par contre, 33 kilomètres seront ajoutés au réseau routier à péage payant en Wallonie.

Ces nouveaux tronçons sont la N29, de Perwez A4 (Thorembais-Saint-Trond) à Jodoigne, et la N243, de Wavre N25 à N29 Perwez. "Les tarifs et les nouvelles routes ajoutées s'appliqueront à partir du 1er juillet 2017. Les unités OBU des prestataires de service seront adaptées automatiquement aux nouvelles données", précise encore Viapass.