Groen :"Le gouvernement Bourgeois gère mal les nouvelles compétences flamandes"

Pour les écologistes flamands de Groen, "Geert Bourgeois ferait mieux de s’occuper d’abord des nouvelles compétences qui lui ont été attribuées après la 6è réforme de l’Etat avant d’en demander d’autres. Les nouvelles compétences flamandes ressemblent à une série d’occasions manquées" a ainsi déclaré le chef de fraction des Verts flamands Björn Rzoska.

Dans son discours prononcé à Courtrai la veille du 11 juillet, le ministre-président flamand Geert Bourgeois (N-VA) a souhaité la mise en œuvre d’une septième réforme de l’état après les élections de 2019. Son objectif : le transfert intégral du marché de l’emploi, des soins de santé et de l’impôt sur les personnes physiques vers la Flandre.

Groen est revenu sur ce que le gouvernement flamand a fait au cours des trois dernières années avec les compétences obtenues par les entités fédérées grâce à la dernière réforme de l’Etat.

D’après Björn Rzoska le gouvernement Bourgeois a mal géré ses nouvelles compétences. "Peut-être faudrait-il que Geert Bourgeois et ses collègues montrent d’abord qu’ils s’en sortent avec leurs nouvelles compétences avant de réclamer encore plus d’autonomie et de moyens".

Le chef de fraction des écologistes flamands note que le gouvernement flamand utilise surtout ses nouvelles compétences pour faire des économies. Et de citer en exemple les allocations familiales et la politique en matière de loyer. Björn Rzoska estime que la Flandre utilise peu son autonomie financière. Il note aussi "le peu d’initiatives en matières de justice ou d’aides aux personnes handicapées".