La N-VA veut regrouper toutes les initiatives flamandes à Bruxelles

L’offre de la Communauté flamande à Bruxelles est large : crèches, écoles, centres culturels, bureaux de consultance… La N-VA voudrait regrouper toutes ces initiatives et a rédigé une note sur le sujet. "Nous devons gagner en visibilité pour que l'on puisse dire : voici la Communauté flamande à Bruxelles, venez nous rencontrer et rejoignez-nous" a déclaré le parlementaire flamand Karl Vanlouwe (N-VA).

"La Communauté flamande est active dans de nombreux domaines à Bruxelles cela va de l’enseignement aux institutions de soin et bien sûr aux organisations culturelles. cette offre est riche et variée" a déclaré ce mardi matin le parlementaire flamand Karl Vanlouwe dans l’émission "De ochtend" (VRT).

"Nous offrons un enseignement néerlandophone de qualité, des crèches, des institutions de soin, des centres pour l’intégration, des institutions culturelles comme le KVS (Théâtre flamand) ou l’AB (Ancienne Belgique). Les Bruxellois qu’ils soient flamands ou francophones découvrent cette offre est l’apprécient de plus en plus. C’est une plus-value pour Bruxelles" ajoute le parlementaire.

Mais cette offre est encore beaucoup trop éparpillée. "Ce sont de bonnes initiatives que la Flandre doit continuer à soutenir mais elles sont trop indépendantes l’une de l’autre. Cette offre pourrait être mieux adaptée dans un ensemble intégré.

Prenons un jeune couple bruxellois, ils ont un enfant. Ils se rendent à Kind & Gezin. Ils pourraient y être orienté : on pourrait leur dire où se trouvent les crèches néerlandophones, les écoles primaires, les écoles secondaires. Et cette jeune famille pourrait aussi être orientée vers d’autres domaines : la vie associative, les scouts, le Chiro, où se trouvent les Maisons du néerlandais (Huizen van het Nederlands)".

Karl Vanlouwe voudrait de cette manière rendre la présence flamande plus visible et plus attrayante. Non seulement pour les Bruxellois flamands mais aussi pour les primo- arrivants qui ne parlent pas le néerlandais et pour les Flamands qui vivent en dehors de Bruxelles.

"Bruxelles est une ville où les Flamands ont leur place, mais les francophones aussi ainsi que les primo-arrivants. Nous devons être visibles et qu'on puisse dire "Voici la Communauté flamande à Bruxelles, venez nous rencontrer et rejoignez-nous".

"Une offre flamande mieux intégrée à Bruxelles est une plus-value pour Bruxelles et tout le monde en bénéficiera" conclu Karl Vanlouwe. Ila rédigé une note qu’il veut soumettre à un débat au Parlement flamand.