Malines enregistre les contrôles d’identité pour lutter contre le profilage ethnique

Depuis le mois de mai chaque contrôle d’identité effectué sur un citoyen dans la zone de police de Malines-Willebroek est enregistré. L’agent de police doit aussi chaque fois donner au citoyen le motif de ce contrôle. Il s’agit d’une manière de lutter contre le profilage ethnique. Le bourgmestre de Malines Bart Somers (Open VLD) veut que sa ville joue un rôle de pionnier en la matière.

Bart Somers était l’un des participants à un débat organisé lundi soir par la Ligue des Droits de l’Homme.

Le thème était le profilage ethnique à savoir le recours, par des policiers, à des généralisations qui se fondent sur la race, l’ethnicité, la religion ou l’origine nationale, plutôt que sur le comportement individuel ou des preuves objectives, pour engager des actions discrétionnaires de maintien de l’ordre.

De nombreux intervenants au débat ont indiqué qu’on disposait de très peu de données chiffrées ce qui rend ce phénomène difficile à mesurer.

Mais dans la zone de police Malines-Willebroek on veut changer cela. "Depuis le mois de mai, chaque contrôle d’identité est enregistré. L’agent doit mentionner chaque contrôle à une centrale, s’identifier et dire qui a été contrôlé et quelle en était la raison. De plus, on demande à l’agent d’informer également la personne contrôlée sur la raison de ce contrôle. Cela crée immédiatement un autre contexte", explique Bart Somers.

Le profilage ethnique est une forme de discrimination

Selon le bourgmestre libéral flamand son corps de police est le premier du pays a procéder de la sorte.

"Nous voulons jouer un rôle de pionnier. Le fait que le profilage ethnique existe -et d’après moi à grande échelle- est en soi un scandale. Le peu de fois que je me suis fait contrôler cela m’a contrarié. Mais si cela arrive très régulièrement cela conduit à de la frustration, à de la colère, de l’angoisse, de l’agressivité et parfois même une haine envers la société. Nous commettons donc une erreur en tant que force publique. Nous voulons absolument jouer un rôle de pionnier en la matière. Nous voulons être les meilleurs de la classe et obtenir la plus grande distinction en matière de politique de non-discrimination", a encore déclaré Bart Somers.