Une trombe marine aperçue depuis Blankenberge

Les promeneurs matinaux au littoral auront peut-être pu apercevoir ce lundi à l’aube, depuis la plage de Blankenberge, le phénomène naturel appelé trombe marine (photo). Il s’agit d’une colonne d’air mélangé d’eau en rotation, qui forme un entonnoir nuageux. Ce phénomène survient généralement davantage à la fin de l’été ou au début de l’automne, lorsque les conditions sont instables alors que de l’air froid passe au-dessus d’eaux chaudes. Il est moins dangereux qu’une trombe terrestre ou tornade.

Un photographe a pu immortaliser ce lundi à 6h, au large de la côte de Blankenberge, le phénomène naturel qu’est une trombe marine. Elle se trouvait à quelques centaines de mètres de la plage.

Variante marine de la tornade, la trombe marine se produit quand l'eau de mer est suffisamment chaude que pour créer un contraste avec l'air froid dans l’atmosphère. Cette différence importante de températures est nécessaire pour que le phénomène naturel se manifeste.

A la côte belge et néerlandaise, il n’est pas rare. On peut en apercevoir plusieurs tous les ans. Il n’est généralement pas dangereux et de brève durée. Les surfeurs et petites bateaux doivent néanmoins rester prudents, indique Frank Deboosere, le Monsieur Météo de la VRT.