Les merles à nouveau menacés par un virus

Le virus Usutu, qui affecte particulièrement les merles et qui est apparu pour la première fois à grande échelle en Belgique l’an dernier, est probablement de retour dans notre pays. C’est ce qu’indique l’association flamande de protection de la nature Natuurpunt. Elle conseille de lui signaler les cas et d’amener dans un centre de revalidation les oiseaux touchés.

Ces dernières semaines, Natuurpunt et l'association flamande de protection des oiseaux Vogelbescherming Vlaanderen ont été avertis de cas de merles morts ou affaiblis, probablement infectés par le virus Usutu.

"Alors que des symptômes très spécifiques d'Usutu ont été signalés, nous tirons la sonnette d'alarme. La probabilité que le virus soit de retour dans le pays semble malheureusement très élevée", explique Natuurpunt.

Les oiseaux affectés paraissent notamment affaiblis voire apathiques, présentent des problèmes de coordination et maigrissent. "Ce sont surtout les merles qui sont hypersensibles au virus, mais aussi les moineaux domestiques et les hiboux", précise l'association.

"L'Usutu est un arbovirus: il est exclusivement transmis par les moustiques. Il a été découvert en 1959 en Afrique et la première épidémie européenne est survenue en 2001 en Autriche."

Sylwia Domaradzka / Barcroft Media