10,5 millions d’euros pour des projets belges contre la famine

Six projets d’organisations non-gouvernementales belges actives au Yémen, en Ouganda, au Soudan du Sud (photo) et au Nigéria ont reçu 10,5 millions d’euros de fonds humanitaires pour lutter contre la famine. C’est ce qu’a indiqué le ministre de la Coopération au développement Alexander De Croo (Open VLD). Cette enveloppe s’ajoute au montant déjà récolté dans le cadre de la campagne Famine 12-12.
Albert Gonzalez Farran - AFP

La famine qui sévit au Yémen, en Ouganda, au Soudan du Sud et au Nigéria correspond à la plus lourde crise humanitaire depuis la Deuxième Guerre mondiale. Ces derniers mois, le consortium belge pour les situations d'urgence (Consortium 12-12) s'est mobilisé et a récolté des fonds pour intensifier la lutte contre la famine.

Le montant libéré ce jeudi répond à la promesse faite par le ministre De Croo en mars dernier de doubler chaque euro donné par un Belge à la campagne Famine 12-12 (photo). La somme, qui a été débloquée après un appel à projets, sera affectée au travail humanitaire d'Oxfam, de Caritas, de la Croix-Rouge Flandre/Croix Rouge de Belgique au Yémen, en Ouganda, au Soudan du Sud et au Nigéria. Grâce à ces aides, les ONG humanitaires pourront prévoir des denrées alimentaires, de l'eau saine et des équipements sanitaires dans ces quatre pays.

"Lors de ma visite de terrain au Soudan du Sud et en Ouganda, j'ai pu constater de mes propres yeux le travail considérable fourni par les organisations humanitaires belges, souvent dans des conditions extrêmes. Le gouvernement belge entend les soutenir dans leur action. Les fermiers commencent à semer leurs champs. Si nous les soutenons maintenant, ils pourront dans quelques mois récolter suffisamment pour nourrir leur famille et vendre une partie de leur production sur le marché local. Nous rendons ainsi les gens plus résistants et moins dépendants de bailleurs internationaux", a expliqué Alexander De Croo (photo archives).

Outre les 10,5 millions d'euros octroyés aux ONG belges, le ministre fédéral de la Coopération au développement a libéré cette année 24,5 millions d'euros pour la lutte contre la famine. La Belgique a par ailleurs contribué aux ressources générales et aux fonds d'organisations internationales, telles que l'Onu ou la Croix-Rouge.

Au total, la Belgique a ainsi débloqué quelque 170 millions d'euros pour l'aide humanitaire.