Perquisitions pour blanchiment avec des bitcoins

Neuf perquisitions ont été menées mardi dernier, à la demande d’un juge d’instruction du Limbourg, à Bruxelles, Jette, Molenbeek, Laeken et Evere, dans le cadre d’un dossier de blanchiment, indique le parquet fédéral. Une perquisition a également eu lieu aux Pays-Bas. L’enquête concerne des services d’échange de bitcoins contre de l’argent liquide, et inversement.
AFP or licensors

Les services d'échanges sont proposés sur le marché en ligne localbitcoins.com, et plus particulièrement le compte "Zhao Dong 1982", actif en majeure partie en Belgique. Les échanges de bitcoins contre du liquide, ou l'inverse, n'avaient lieu que pour d'importants montants (minimum 5.000 euros) ou contre une commission importante, précise le parquet fédéral.

Les policiers ont saisi lors des perquisitions 100.000 euros en liquide et 300.000 euros sur des comptes, tout comme du matériel informatique.

Trois personnes ont été emmenées pour audition et déférées devant un juge d'instruction. Deux frères, âgés de 31 et 33 ans et domiciliés à Jette et Molenbeek, ont été placées en détention pour blanchiment. La chambre du conseil d'Hasselt a prolongé vendredi leur détention pour une durée d'un mois.

"L'enquête contient des indices sérieux selon lesquels les frères arrêtés ont effectué ces derniers mois de nombreuses transactions au cours desquelles des bitcoins ont été échangés contre de l'argent liquide et inversement, non seulement en Belgique mais aussi aux Pays-Bas et en Allemagne", souligne le communiqué. Les échanges se tenaient dans des lieux publics comme des parkings, des hôtels, ou des établissements de restauration rapide.

Mercredi, la police néerlandaise a également mené une perquisition à Maastricht chez une personne de 22 ans, soupçonnée d'être un client des frères résidant à Bruxelles. Samedi dernier, un Néerlandais né en 1993 a par ailleurs été placé en détention et inculpé de blanchiment.

AP2013