U2 invite Amnesty International avant son concert à Bruxelles

Le groupe de rock irlandais U2 - dont le leader Bono (photo, au centre) est connu pour ses engagements politiques et humanitaires - a invité Amnesty International à être présente au stade Roi Baudouin à Bruxelles, ce mardi avant son concert. L’organisation qui défend les droits de l’homme proposera aux spectateurs de signer une pétition demandant que les personnes en danger en mer Méditerranée puissent bénéficier de meilleures et plus nombreuses actions de sauvetage. La pétition sera ensuite adressée à Charles Michel.
Sven Michiels - Photography

La pétition proposée ce 1er août aux spectateurs sera adressée au Premier ministre belge et lui demandera notamment de veiller à ce que le gouvernement et l'Union européenne fassent du sauvetage des vies humaines leur priorité, indique Amnesty International.

"L'Europe, qui est censée être une ardente défenseure des droits humains, laisse des hommes, des femmes et des enfants mourir en mer et ne met pas suffisamment de moyens pour l'établissement des voies sûres et légales, seul moyen durable et humain de réduire le nombre de migrants et de réfugiés risquant leur vie dans ces terribles traversées. En outre, l'UE coopère avec les autorités libyennes, qui interceptent ces personnes en mer et les ramènent en Libye. Ils se retrouvent dans des centres de détention et sont alors victimes d'horribles abus, tels que la torture et le viol", affirme le directeur de la section belge francophone d'Amnesty International, Philippe Hensmans.

Amnesty International (photo archives) appelle les dirigeants de l'Union européenne à intensifier les efforts pour sauver les personnes qui traversent la Méditerranée et à cesser sa coopération avec les autorités libyennes, qui vise à renvoyer les migrants en Libye.

Selon les derniers chiffres de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), 111.514 migrants et réfugiés sont arrivés en Europe par la mer depuis le 1er janvier. Quelque 2.360 sont morts en tentant la traversée. L'année 2016 a été la plus meurtrière pour les réfugiés et les migrants qui ont tenté de traverser la mer Méditerranée: plus de 4.500 personnes se sont noyées ou ont disparu.

Des trains vers la Flandre, pas vers la Wallonie

La décision de Live Nation - organisateur du concert de U2 - et de la SNCB de n'affréter des trains de nuit spéciaux que vers cinq destinations du nord du pays (Genk, Lokeren, Mol, Ostende et Roulers) à l'issue de l’événement au stade Roi Baudouin avait suscité des critiques de la part de spectateurs wallons déçus de ne pouvoir profiter de la même possibilité

Live Nation répond ce lundi que le potentiel de voyageurs se rendant au concert de U2 mardi soir à Bruxelles et devant ensuite regagner par le rail une destination wallonne est insuffisant pour mettre en place des trains supplémentaires comme cela a été fait en Flandre.

Les destinations des trains supplémentaires sont définies en accord avec la SNCB sur base des données de ventes de tickets, explique Live Nation, qui paie ce service à l'entreprise ferroviaire. Septante pour cent des billets vendus l'ont été en Belgique, dont 75% en Flandre et 25% en Wallonie. La répartition géographique de leurs acquéreurs wallons est telle que de nombreuses destinations auraient dû être desservies et que le potentiel de voyageurs pour chacune d'elles était trop faible, précise encore la société organisatrice.

"Pour mettre en place un train supplémentaire, il doit y avoir des garanties de voyageurs en suffisance. En Flandre, ce potentiel existe bien, mais pas en Wallonie", constate Live Nation.