L’occupation des hôtels bruxellois égale celle d'avant le 22 mars 2016

Les hôtels de la capitale belge (photo) ont connu un taux d’occupation moyen de 71% au mois de juillet, indique Rodolphe Van Weyenbergh, secrétaire de la Brussels Hotels Association. Après les difficultés rencontrées à l’été 2016, quelques mois après les attentats du 22 mars 2016 à Zaventem et dans le métro bruxellois, les établissements de la capitale retrouvent leur niveau de 2015 (70% à l’époque).

"On ne parle pas encore d'un retour à la croissance, mais les résultats de juillet sont encourageants", a commenté Rodolphe Van Weyenbergh de la Brussels Hotels Association. En juillet 2016, le taux d'occupation n'avait pas dépassé les 57%, les touristes ayant été refroidis par les attentats perpétrés à Bruxelles en mars de la même année.

Depuis lors, les autorités ont investi beaucoup d’efforts pour redorer l'image de la capitale. "Tant la Région que le gouvernement fédéral ont mené des campagnes de communication de grande ampleur qui ont porté leurs fruits", s'est réjoui le secrétaire général.

Autre moteur pour le tourisme bruxellois, le festival Tomorrowland à Boom (photo), était organisé cette année sur deux week-ends distincts, engendrant pas moins de 40.000 nuitées au total.

Le quartier de la Grand-Place arrive en tête, avec un taux d'occupation des hôtels de 76%, pour 72% aux abords de l'aéroport de Zaventem ou encore 69% dans le quartier de l’avenue Louise, selon la BHA.

"Nous espérons retrouver la croissance", par rapport à 2015, "d'ici la fin de l'année", indiquait encore Rodolphe Van Weyenbergh.