"Déjà 3.000 illégaux interceptés en Flandre occidentale"

Depuis le début de cette année, la police a déjà intercepté 3.076 personnes en séjour irrégulier dans la province de Flandre occidentale, indique le gouverneur Carl Decaluwé (photo). Il répond ainsi à une question sur les chiffres venant du député provincial Kurt Himpe (N-VA), alors qu’un centre d’accueil pour réfugiés sera ouvert à Bailleul, en France. Cette ville est située à un jet de pierres de la frontière belge. De nombreux politiques de Flandre occidentale et belges craignent de voir monter le nombre d’immigrés illégaux dans cette région frontalière.

Au cours des cinq premiers mois de cette année, quelque 2.000 étrangers en séjour illégal avaient déjà été interceptés en Flandre occidentale. Deux mois plus tard, le chiffre dépasse les 3.000 cas, ce qui revient à une moyenne de 100 interventions par semaine depuis le début de 2017. Pour les mois de juin et juillet, la moyenne mensuelle est cependant un peu plus élevée, se situant autour de 500 personnes.

Le chiffre global pour 2017 est cependant sensiblement en baisse par rapport à la même période l’an dernier. Lors des cinq premiers mois de 2016, près de 4.000 personnes avaient été interpellées en Flandre occidentale sans titre de séjour par la police.

"Les chiffres des deux derniers mois font toutefois état d'une augmentation des interpellations, notamment pour trafic d'êtres humains", avance le conseiller provincial nationaliste Kurt Himpe (N-VA). Selon lui, l'ouverture prochaine d'un centre d'accueil pour les demandeurs d'asile à Bailleul (France), à proximité de la frontière franco-belge, ravive les craintes selon lesquelles de plus en plus de migrants tenteront de rejoindre la Grande-Bretagne via les ports belges.

Selon le gouverneur de la province de Flandre occidentale, la police accorde toutefois une attention particulière à cette problématique. Carl Decaluwé souligne aussi que la zone de police Arro Ypres surveille de près les passages de frontière dans le Heuvelland, avec des patrouilles.