Le personnel de la prison de Ruiselede en grève

Les membres du personnel de la prison de Ruiselede, en Flandre occidentale, ont interrompu le travail mercredi vers 18h et devraient se croiser les bras jusqu’à 22h ce jeudi. Les agents pénitentiaires protestent contre la décision du ministre de la Justice Koen Geens (CD&V) d’autoriser les "congés pénitentiaires prolongés" à certaines catégories de détenus, dont ceux qui purgent une peine maximale de 10 ans. Les syndicats estiment que la mesure n’offre qu’une solution "artificielle" au problème de la surpopulation carcérale, qui continue à augmenter.

Les détenus qui étaient autorisés jusqu'ici à prendre maximum trois fois 36 heures de congés, soit quatre jours et demi, pourront rentrer chez eux une semaine sur deux, d’après une décision du ministre de la Justice.

Entrée en vigueur début juillet, la mesure fait grincer des dents. Le personnel de la prison de Ruiselede constate que "les détenus partis en congé prolongé sont remplacés par d'autres, issus d'autres catégories", explique Robby De Kaey. Selon l'ACOD socialiste, au lieu de diminuer, la charge de travail ne fait dès lors qu'augmenter en raison du travail administratif qu'engendrent ces déplacements.

A l'heure actuelle, l'arrêt de travail ne concerne que la prison de Ruiselede, en Flandre occidentale. Seize détenus peuvent actuellement y profiter de la mesure de congé prolongé. Le complexe pénitentiaire accueille pour l’instant 60 détenus, alors qu’il n’a de la place que pour 52 personnes.

La porte-parole de l'administration pénitentiaire, Kathleen Van De Vijver, confirme que les détenus de la prison de Ruiselede partis en congé prolongé ont été remplacés par d'autres détenus issus de prisons surpeuplées, comme celle de Bruges. "Nous ne nions pas que ces déplacements entraînent quelques heures de travail supplémentaire par semaine, mais la mesure concerne la charge de travail globale, et non celle d'une prison en particulier", explique-t-elle, appelant à la solidarité du personnel pénitentiaire.

Une concertation avec le cabinet du ministre Geens est prévue dans les prochains jours.