Forte augmentation du nombre de cas d’hépatite A en Flandre

La Flandre fait face à une grosse augmentation du nombre de cas d’hépatite A, une maladie du foie très contagieuse. Actuellement 230 cas ont été signalés à l’Agence flamande des soins et de la santé (Agentschap zorg en gezondheid). C’est deux fois plus que le nombre de cas recensés au cours des deux années précédentes additionnées. Cette maladie touche surtout les hommes qui ont des relations sexuelles avec les hommes.
BELGA/WAEM(

Les chiffres sont éloquents, en 2015 et 2016 on a recensé 61 et 66 cas d’hépatite A à l’Agence flamande des soins et de la santé. Au cours des six premiers mois de cette année, on a déjà recensé 230 cas, soit autant que les des deux années précédentes additionnées.

"Nous avons constaté depuis le début de cette année une augmentation de cette infection du foie qui est causée par un virus très contagieux que l’on retrouve dans les selles" a expliqué le Dr Dirk Wildemeersch de l’Agentschap zorg en gezondheid à la VRT.

"Ce sont surtout les homosexuels masculins qui sont touchés par cette maladie. Par la nature de leur relations sexuelles, ils courent plus de risques d’être infectés. Le virus se transmet par les matières fécales de personnes infectées (transmission ou contamination féco-orale)".

Phénomène international

Mais l’augmentation du nombre de cas d’hépatite A n’est pas limitée à la Flandre explique le Dr Wildemeersch. "On note également une augmentation aux Pays-Bas et en Espagne. L’épidémie ne s’arrête pas aux frontières. Et parmi la communauté gay on voit qu’il y a énormément de contacts internationaux, notamment via les gay Pride, la contamination au-delà des frontières est donc normale".

Symptômes

Les personnes infectées peuvent avoir de la fièvre, des nausées et des douleurs abdominales. Après une semaine ils ont en général ce qu’on appelle la jaunisse, (une coloration jaune de la peau et du blanc des yeux), selles claires, urines foncées… C’est la conséquence d’une diminution de la fonction hépatique.

La contamination n’est pas toujours visible ! La période d’incubation est de 2 à 7 semaines (4 semaines en moyenne).

"Une manière très simple de se protéger de l’hépatite A est de se faire vacciner" ajoute le Dr Wildemeersch. Se protéger lors des rapports sexuels n’est pas suffisant car la manipulation des préservatifs qui peuvent être contaminés à l’extérieur n’offre pas de protection contre la maladie.

Il faut aussi une bonne hygiène des mains ajoute Boris Cruyssaert de Sensoa qui mène une campagne contre l’hépatite A dans la communauté gay.

Boris Cruyssaert conseille aussi vivement de se faire vacciner car il s’agit d’un virus très contagieux qui se transmet par des objets directement ou indirectement contaminés par les matières fécales de personnes infectées, comme des couverts, des robinets ou la cuvette des toilette.