Le Club Brugeois s’impose à Zulte et reste en tête

En ouverture de la 3e journée du championnat belge de football, le Club Brugeois (photo) a battu Zulte Waregem vendredi soir et conservé le maximum de points (9), et la tête du classement. Samedi, Waasland-Beveren a écrasé Ostende 0-3 et dimanche le Racing Genk a largement battu l’Antwerp (3-5), tous deux en déplacement. Mouscron a vaincu 0-2 à Lokeren, tandis que Malines et La Gantoise faisaient match nul 1-1. Battu par Courtrai 1-2, Eupen demeure lanterne rouge.

Le match d'ouverture de la 3e journée de la Jupiler Pro League s'est terminé vendredi soir par la victoire du Club Brugeois à Zulte Waregem (1-2). Grâce à Emmanuel Dennis (22e minute) et Jelle Vossen sur penalty (48e), les Blauw & Zwart comptent le maximum de points (9) et occupaient la première place du classement en attendant le résultat de Charleroi dimanche soir contre Anderlecht. Malgré un but d'Aaron Leya Iseka (53e), Zulte compte toujours 6 points et talonne Bruges au classement.

Pour ce déplacement à Zulte, Ivan Leko a révolutionné son équipe. Il a aligné Anthony Limbombe sur le flanc gauche et Hans Vanaken en soutien du duo de pointe Vossen/Dennis. Le Croate a eu la bonne intuition puisque Dennis (photo) a ouvert la marque sur une passe de Vanaken et un assist de Limbombe. Privé de Sander Coopman, qui ne pouvait contractuellement pas jouer contre son ancien club, Zulte Waregem a réagi.

Mais les joueurs de Francky Dury ne se sont pas montrés très créatifs et n'ont posé aucun souci au gardien Ethan Horvath. Jusqu'au repos, le Club n'a pas été dangereux et s'est surtout appliqué à ralentir le jeu. Zulte se cherchait et Vossen pensait l'avoir assommé en transformant un penalty, accordé pour une faute de main de Timothy Derijck (48e, 0-2).

C'était sans compter sur Leya Iseka (photo) qui, bien servi par Brian Hamalainen, a marqué à la 53e minute le dernier but de la rencontre, sauvant l’honneur des Waregemois. La partie se terminait sur 1-2.

Huit buts entre Gent et l’Antwerp

Le Racing Genk (photo) a réalisé le carton du week-end en s’imposant par 3 à 5 face à l’Antwerp, dimanche après-midi en déplacement. C’était la première victoire des Limbourgeois cette saison. Ils ont rapidement surpris les promus anversois puisque Samatta ouvrait la marque dès la 8e minute de jeu.

Efficace, Genk ne manquait rien et profitait des approximations dans la défense anversoise pour mener 0-3 après vingt minutes de jeu, avec des buts de Trossard (16e) et Schrijvers (21e). Quelques minutes plus tard, Joeri Dequevy était à la réception d'un centre de Jaadi et réduisait l'écart (24e, 1-3) pour l’Antwerp. Trop fébrile dans la défensive, l'Antwerp concédait un quatrième but peu avant le repos. Samatta prolongeait de la tête le centre de Schrijvers au fond des filets (41e, 1-4).

Le calvaire anversois se poursuivait en deuxième période puisque les hommes d'Albert Stuivenberg plantaient un cinquième but. Après une action confuse dans le rectangle, Arslanagic dégageait sur Bolat et envoyait le ballon dans ses propres filets (59e, 1-5). L'Antwerp tentait alors un ultime baroud d'honneur dans le dernier quart d'heure et revenait à 3-5 avec des buts d'Owusu (79e) et d'Arslanagic (81e). Le score final affichait 3-5 à la faveur de Genk.

Au classement, le Racing Genk est septième avec 4 points, tandis que l’Antwerp occupe la 10e place, avec 4 points également.

Invaincu, Waasland-Beveren écrase Ostende

En déplacement à Ostende, Waasland-Beveren s'est largement imposé 0-3 face aux Côtiers, samedi soir. Éliminés par l'Olympique de Marseille lors du 3e tour qualificatif pour les barrages de l'Europa League et battus deux fois consécutivement en championnat (0-1 face à Mouscron et 1-0 contre Anderlecht), Ostende n'a toujours pas gagné en cinq rencontres officielles. Dans le même temps, Philippe Clément et Waasland-Beveren continuent de surprendre avec un troisième match sans défaite.

Waasland-Beveren a pris un départ idéal dans sa rencontre en ouvrant la marque dès la 3e minute de jeu via Nana Ampomah (3e, 0-1). Galvanisé par son doublé inscrit face à Genk en ouverture du championnat (3-3), Zinho Gano a réitéré son exploit en profitant des errances défensives des Ostendais. C'est le même Zinho Gano (photo), bien servi par le Japonais Ryota Morioka, qui a porté le score à 0-3 juste avant le repos (42e, 0-3).

Un score qui n'évoluait plus par la suite et qui permettait à Waasland-Beveren d'intégrer provisoirement le top 6, avec 5 points. Dans une mauvaise passe depuis le début de la saison, Ostende subit une nouvelle désillusion et reste 14e au classement, sans aucun point.

Mouscron se distingue à Lokeren

Le Royal Excel Mouscron a empoché un deuxième succès en trois matches de championnat grâce à sa victoire 0-2 acquise sur la pelouse de Lokeren samedi soir. Les Waslandiens, pris en main par Peter Maes en début de semaine après le licenciement de Runar Kristinsson, n'ont quant à eux pas encore glané le moindre point.

Mouscron a bien entamé sa rencontre. Après plusieurs tentatives de centres infructueux, le latéral droit, Mergim Vojvoda, a trouvé la tête de Taiwo Awoniyi, qui a parfaitement devancé Davino Verhulst dans sa sortie (23e, 0-1). Un peu plus de dix minutes plus tard, les Hurlus se sont créés une belle opportunité sur un coup franc d'Olinga détourné par Verhulst (34e). A l'image de leurs deux premières rencontres, les Waslandiens ne sont pas parvenus à sortir la tête de l'eau et ont dû se retourner une deuxième fois sur le break réalisé en seconde période par Dimitri Mohamed (66e, 0-2).

Exclu en fin de match, Koen Persoons a finalement vu les siens concéder un troisième revers consécutif en championnat. Grâce à un excellent début de saison (6/9), Mouscron poursuit sa marche en avant et occupe la 5e place provisoire du classement. Lokeren (photo) est avant-dernier, sans point.

Eupen reste lanterne rouge

Toujours en quête d'un premier succès cette saison, Eupen n'a pas fait le poids dans son stade face à Courtrai. Les Pandas, pourtant bien lancés grâce aux tentatives de Marc Valiente (11e) et de Wagué (28e), ont cédé sur la première touche de balle de Jovan Stojanovic (38e minute, 0-1), monté au jeu à la 36e minute pour Stijn De Smet.

En confiance après leur succès face à Lokeren le week-end dernier (1-0), les Courtraisiens ont ensuite fait le break via Teddy Chevalier (55e, photo). A un peu plus de dix minutes du terme, Jordan Loties a profité d'un coup de coin pour réduire la marque sur une tête plongeante (79e, 1-2). Une réduction du score toutefois trop tardive, puisque les Germanophones ne parvenaient pas à recoller au score.

Avec une troisième défaite de rang, Jordi Condom et ses hommes occupent la lanterne rouge du championnat. De son côté, Courtrai enchaîne un deuxième succès de suite et s'empare de la quatrième place au classement, avec 6 points.

Score indécis pour Malines et La Gantoise

La Gantoise et Malines, qui n'ont toujours pas remporté le moindre match en championnat cette saison, se sont quittés sur un partage, un but partout, samedi en début de soirée. Ce qui se traduit inévitablement au classement par une 13e place pour les hommes d'Hein Vanhaezebrouck (1 point) et une 10e place pour les Malinois de Ferrera (3 points).

Après deux défaites consécutives, face à Saint-Trond (3-2) et l'Antwerp (0-1), les Buffalos avaient à cœur de remonter la pente. Malgré une première alerte de Stefan Drazic dans la première demi-heure (16e), les Gantois ont dicté leur jeu dans une première période complètement à leur avantage. Grâce à l'excellent travail de Coulibaly, Samuel Kalu a ouvert la marque (33e minute, 0-1). Dans le dernier quart d'heure de la première période, Kubo (40e) et Andrijasevic (43e) sont passés tout près de la balle du 0-2.

Lors d'une seconde mi-temps rythmée par de multiples occasions, Malines aurait pu bénéficier d'un penalty sur une frappe de Drazic détournée de la main par Gigot dans son propre rectangle (59e). A un quart d'heure du terme, l'attaquant gantois Yuya Kubo pensait avoir fait le plus dur en trompant un Colin Coosemans, sauvé de justesse par son poteau (75e). Poussés par leur public, les hommes de Ferrera sont finalement parvenus à arracher un point in extrémis grâce à l'égalisation de Tim Matthys (87e, photo) via un tir à ras de sol.