Toujours plus de cas de descentes sur les voies

Malgré les campagnes de sensibilisation et de prévention menées par les chemins de fer belges, le nombre de personnes qui traversent les voies ferrées ou marchent le long des rails ne cesse d’augmenter. Infrabel, le gestionnaire du réseau ferroviaire belge, a recensé au premier semestre 2017 quelque 417 cas. Soit deux tiers du nombre total d’infractions de ce type constatées en 2016.

Au cours de l’an dernier, quelque 679 cas de descentes sur les voies ferrées en Belgique avaient été signalés. Au cours des six premiers mois de cette année, 417 cas de ce type d’infraction extrêmement dangereuse ont déjà été recensés. Il est donc très probable qu’un nouveau record de descentes sur les voies sera atteint en fin d’année 2017.

Pendant le premier trimestre, trois personnes ont perdu la vie en traversant les voies ou marchant le long des rails. Et trois autres ont été grièvement blessées. L’an dernier, sept personnes ont été tuées de cette façon, tandis qu’une était grièvement blessée.

Infrabel estime que l’évolution est négative. D’autant plus que le gestionnaire du réseau ferroviaire belge multiplie ces dernières années les campagnes de sensibilisation (photo) à l’attention du public et des usagers du train. Il a aussi placé des panneaux d’interdiction de traverser, des caméras de surveillance, fermé des passages le long des voies et placé des tapis "anti-trespassing" dans des dizaines de gares du pays pour décourager ceux qui voudraient s’aventurer sur les voies.

D’après les chiffres d’Infrabel, 80% des personnes qui descendent sur les rails sont des hommes âgés de 18 à 34 ans. La plupart d’entre eux le font pour gagner un peu de temps et ne pas devoir prendre le détour plus sûr. D’autres estiment que les bords de voies sont un bel endroit pour se promener. D’autres encore préfèrent passer au-dessus des voies plutôt que de s’engager dans les tunnels sous les rails, dont ils ont peur.

Infrabel souligne que marcher sur les voies est une infraction, qui donne lieu à de lourdes amendes.