Arrestation d’un Belge soupçonné de préparer un attentat à Istanbul

Les autorités turques ont arrêté un Belge membre présumé du groupe djihadiste Etat islamique (EI), soupçonné d'être venu à Istanbul pour y commettre un attentat, ont rapporté mardi les médias turcs.

Le suspect, identifié comme étant "Mehdi A.", s'était rendu en Syrie avec son épouse et son enfant en 2014, selon le quotidien 'Hürriyet', qui affirme qu'il y était responsable des djihadistes francophones de l'EI.

Il est également lié à l'organisation d'attentats commis en Europe, ajoute le quotidien, sans préciser lesquels.

Il a été interpellé jeudi dernier dans le quartier de Fatih, sur la rive européenne d'Istanbul, alors qu'il préparait un attentat à la bombe, selon l'agence progouvernementale Anadolu.

Cette annonce vient après qu'un membre présumé de l'EI a tué dimanche à coups de couteaux un policier qui venait de l'interpeller et qui le conduisait au poste à Istanbul.

La Turquie a été frappée depuis deux ans par de nombreux attentats meurtriers attribués ou revendiqués par l'EI. Le dernier en date a fait 39 morts dans une discothèque huppée d'Istanbul la nuit du Nouvel An.

Depuis, les djihadistes n'ont commis aucune attaque sur le sol turc, mais les autorités procèdent régulièrement à l'arrestation de "terroristes" présumés et les mesures de sécurité restent maximales.