Nouvelle évasion d’un suspect à Anvers

La police anversoise a une nouvelle laissé s’échapper un suspect qui avait été arrêté, indique le quotidien Gazet van Antwerpen. Il s’agit cette fois d’un jeune appréhendé pour faits de drogues et qui devait être interrogé. Il est parvenu à prendre la fuite du poste de Oudaan (photo) par la sortie de secours. "Une affaire douloureuse pour notre corps", reconnait la police anversoise. C’est le troisième fait de ce genre en un mois.

Le jeune appréhendé pour faits de drogues a pris la fuite mardi par la sortie de secours du poste de Oudaan (au centre d’Anvers), pendant que son complice était interrogé, et n'a pas été retrouvé. "Chaque étage du bâtiment a été fouillé, mais le suspect doit avoir quitté le bâtiment", indiquait le porte-parole de la police anversoise, Sven Lommaert.

"Nous analysons s’il s’agit d’un problème structurel, qui aurait éventuellement trait à la configuration du bâtiment. Mais à l’heure actuelle, nous estimons qu’il s’agit plutôt d’une erreur humaine. Si cela se confirme, nous devrons désigner les responsables, et il pourrait y avoir des sanctions".

Ce n’est pas la première évasion à Anvers au cours du dernier mois. Les deux autre évasions se sont déroulées dans la même région. Le 20 juillet, deux détenus se sont échappés lors de leur transport d'une maison d'arrêt vers le palais de justice, ce qui avait entraîné une discussion houleuse entre le bourgmestre Bart De Wever (N-VA) et le ministre de la Justice Koen Geens.

La semaine dernière, un homme qui avait été arrêté pour une autre zone de police est parvenu à s'enfuir d'un commissariat de la Noorderlaan, pendant le traitement administratif de son dossier. "Une seule évasion est déjà douloureuse pour notre corps de police, mais si cela se produit plusieurs fois, c’est absolument inadmissible. Nous analysons chaque cas en détail, et tirerons des conclusions", précisait Sven Lommaert.