Un cimetière de fossiles unique découvert au littoral

L’Institut flamand pour la Mer signale la découverte, au large des côtes belges, d’un cimetière de fossiles (photo) unique en son genre. Il permet de déduire qu’une colonie d’une centaine de morses a vécu il y a 45.000 ans - pendant la dernière période glaciaire - à notre littoral actuel. Ce serait l’habitat situé le plus au sud jamais recensé pour les morses. Ces mammifères grégaires et sociables vivent actuellement dans les mers froides de l’Arctique ou sur les banquises.

Dans le cimetière de fossiles découvert au large de la côte belge, on a également retrouvé les ossements d’ancêtres des baleines, qui ont vécu il y a 40 millions d’années. Elles mesuraient entre 8 et 15 mètres de long et appartenaient à une espèce qui est peut-être encore inconnue à l’heure actuelle.

Le cimetière sous-marin se trouve à proximité du chenal devant le port de Zeebrugge. Les recherches, qui ont mené à sa découverte, sont effectuées par des scientifiques flamands et néerlandais à bord du navire de recherches Simon Stevin.

Au cours des 25 dernières années, des pêcheurs néerlandais avaient retrouvé certains fossiles. Si bien que l'Institut flamand de la Mer et le Musée d'histoire naturelle de Rotterdam ont collaboré récemment à deux voyages à bord du Simon Stevin.

Le cimetière sous-marin abritait les restes d'au moins 50 à 100 morses, datant du Pléistocène (il y a entre 2,58 millions et 11.700 années). Les ossements dateraient plus précisément de la période allant de 116.000 à 12.000 années passées.

Des forages ciblés sont prévus dans un avenir proche, pour sonder l'ampleur du cimetière et son agencement géologique.