Des poteaux amovibles pour mieux protéger la rue Neuve

Lors des travaux de réaménagement de la rue Neuve à Bruxelles (photo archives) - qui devaient débuter mi 2017 et durer environ deux ans -, la rue commerçante du centre-ville sera dotée de poteaux amovibles à ses points d’accès. C’est ce qu’indique l’échevine des Travaux publics Els Ampe (Open VLD), précisant que cette mesure de sécurité doit permettre de prévenir un drame comme celui survenu jeudi sur Las Ramblas à Barcelone. Cet attentat a coûté la vie à une habitante de Tongres (Limbourg) et blessé deux autres Belges.
BELGA

A la suite de l’attentat de jeudi sur Las Ramblas à Barcelone, certains commerçants de la rue Neuve à Bruxelles se sont inquiétés de la sécurité dans cette rue très fréquentées du centre de la capitale. Bien que des blocs de béton aient été placés à certains endroits, pour bloquer l’accès à la rue, celle-ci reste ouverte en d’autres endroits au passage de véhicules.

Or c’est un véhicule lancé à folle allure sur l’artère des Ramblas qui a causé la mort de 13 personnes et blessé une centaine d’autres. L’échevine bruxelloise des Travaux publics, Els Ampe (photo), comprend l’inquiétude des commerçants, mais avance des arguments pratiques contre une fermeture encore accrue de la rue Neuve.

Selon elle, les fournisseurs doivent pouvoir atteindre rapidement les magasins qu’ils desservent. D’autre part, des blocs en béton peuvent se révéler dangereux quand il y a beaucoup de monde dans la rue.

A terme, Els Ampe promet cependant une solution structurelle. "Nous projetons un réaménagement de la rue Neuve, et nous envisageons le placement de poteaux amovibles à certains points d’accès". Il s’agit de poteaux qui peuvent disparaître dans le sol, par exemple pour laisser le passage à une camionnette de fournisseur, et remonter ensuite automatiquement.