Charleroi bat Genk et prend seul la tête du classement

Dans le cadre de la quatrième journée du championnat belge de football, Charleroi (photo) a battu le Racing Genk samedi soir en déplacement et pris ainsi seul la tête du classement, avec 12 points. L’Antwerp a gagné à Malines 1-2 et monte à la 4e place, tandis qu’Eupen a supplanté Ostende 2-1 à domicile, laissant aux Côtiers - qui n’ont encore aucun point - la place de lanterne rouge. Waasland-Beveren a été battu 2-3 à domicile par Lokeren.

Le Sporting Charleroi, en déplacement au Racing Genk déjà distancé avec seulement 4 points sur 9 après trois journées, tentait samedi soir de remporter un 4e succès consécutif en Jupiler Pro League. Mais même un nul lui promettait d'être au moins provisoirement seul en tête du championnat. L'équipe locale se devait de retrouver la moyenne d'un candidat à l'Europe. Au bout des 90 minutes de jeu, Charleroi poursuivait son parcours sans faute alors que Genk, battu 0-1, n'a toujours pas décollé.

Le public de la Luminus Arena n'a guère eu l'occasion de vibrer lors de la première mi-temps où Genk se méfiait visiblement des contres de Charleroi. Il fallut attendre les dernières minutes de la première mi-temps pour voir l'attaque locale se ménager de belles occasions. D'abord lorsque le gardien Nicolas Penneteau ne boxa pas avec suffisamment de vigueur un ballon qui arriva chez Thomas Buffel, lequel ne profita pas de l'aubaine. Ensuite quand Amine Khammas centra de la gauche pour... Mata (photo), dont la terrible reprise fut détournée de sa trajectoire par Nurio. Enfin lorsqu'un nouveau centre de Khammas fut prolongé de la tête à quelques dizaines de centimètres du poteau gauche par Mbwana Samatta.

Charleroi, qui ne s'était pas montré menaçant depuis la reprise, a ouvert avec de la chance le score à la 58e minute, après une longue rentrée en touche de Kaveh Rezaei déviée par Dessoleil, puis de la jambe dans son propre but par Sander Berge (0-1). On ne le savait pas encore, mais ce goal était celui de la victoire. Christian Benavente a certes marqué à la 82e minute, mais le goal a été annulé pour hors-jeu.

Cette quatrième victoire en quatre matches propulse Charleroi seul aux commandes de la Jupiler League, où Bruges le rejoindra s'il gagne à Courtrai dimanche soir, tandis que Genk risque fort de basculer dans la colonne de droite à l'issue de cette 4e journée.

L’Antwerp s’impose de justesse à Malines

Le dernier match de samedi soir s'est terminé par la victoire du promu de l'Antwerp à Malines (1-2). Frédéric Duplus et Faris Haroun ont signé le succès anversois, alors que le jeune Boureima Bandé avait pensé arracher un point pour les Malinois en égalisant. Sinan Bolat a été l'homme le plus en vue des premières minutes de jeu. Le gardien de l'Antwerp a directement été mis à contribution par Tim Matthys, dès la 2e minute. Ce premier sauvetage en appelait d'autres, d'autant que Malines s'est installé dans les seize mètres anversois. Le gardien turc ne s'est pas laissé surprendre par Stefan Drazic (6e minute).

Dans l'autre camp, Colin Coosemans n'a pas craqué quand il s'est retrouvé les yeux dans les yeux avec Haroun (9e). Après le quart d'heure et la sortie sur blessure de l'attaquant anversois Obbi Oularé, le match a baissé d'intensité. Malines piétinait alors que l'Antwerp parvenait à bien fermer la rencontre.

La physionomie du match n'a pas changé à la reprise. Pire, l'Antwerp coinçait encore plus Malines, qui ne parvenait pas à construire. Les temps morts étaient de plus en plus nombreux. Duplus a toutefois redynamisé la rencontre en ouvrant la marque (67e, 0-1). Bolat a refusé à Mats Rits le goal de l'égalisation (69e). L'Antwerp perdait du temps, mais la montée au jeu de Bandé lui a fait mal. Le jeune joueur égalisait en effet à la 87e minute. Pas assez, puisque Alexander Corryn a eu la force d'envoyer dans le rectangle adverse un ballon que Haroun a mis au fond. L’Antwerp l’emportait 1-2 au coup de sifflet final.

Au classement, l’Antwerp (photo) est quatrième avec 7 points, tandis que Malines est 14e avec 3 points.

Première victoire pour Eupen, Ostende lanterne rouge

Deux des trois équipes qui n'avaient pas pris un seul point après trois matches s'affrontaient samedi soir. Eupen (photo) en a profité pour décrocher sa première victoire de la saison, face à Ostende (2-1). Mbaye Leye et Eric Ocansey ont inscrit les deux buts. Michiel Jonckheere avait égalisé le premier but pour les Côtiers.

Les deux équipes affichaient un taux de nervosité assez élevé au coup d'envoi. Elle a cependant laissé la place au jeu avec Eupen, qui tentait de trouver Leye en profondeur. Transféré en cours de semaine, le Sénégalais a manqué une première opportunité (11e minute), mais pas la deuxième et ouvrait la marque à la 22e minute. Ostende a également eu de franches occasions qu'Andle Jali et Zinho Gano n'ont pas concrétisées. Alors qu'Eupen se montrait plus dangereux, Jonckheere a égalisé à la 37e minute.

La deuxième période a repris avec une bonne opportunité pour Ocansey à la 59e minute : 2-1 pour Eupen. Yves Vanderhaeghe a alors sorti tous ses jokers, mais Ostende est la seule équipe à ne pas avoir encore pris un point après cette 4e journée. Au classement, Eupen est passé treizième avec 3 points, tandis qu’Ostende est bel et bien lanterne rouge.

Lokeren empoche ses 3 premiers points

Le derby du Pays de Waes, opposant Waasland-Beveren à Lokeren, a donné lieu à un beau suspense. La faute à Merveille Goblet. Le gardien de Waasland n'a pas bloqué un envoi et le ballon a rebondi vers Stefano Marzo, qui a marqué le premier goal de Lokeren cette saison dès la 5e minute de jeu. L'équipe du Freethiel se cherchait et multipliait les approximations.

Lokeren aussi, mais les visiteurs pouvaient compter sur Ari Skulason et Lewis Enoh. Sur coup de coin, l'Islandais a servi Marko Miric qui a inscrit le deuxième but à la 18e minute. Quant au Portugais, il a gagné un grand nombre de duels, qui ont permis à Lokeren d'asseoir sa supériorité par Mehdi Terki à la 34e, avec 0-3.

A la reprise, Lokeren a frôlé le quatrième but, mais sur un mouvement lancé par Ryota Morioka et poursuivi par Erdin Demir, Naan Amponah a réduit l'écart (58e, 1-3). Dès ce moment, Waasland a semblé porté par le vent et Rudy Camacho s'est envolé sur corner pour frapper le ballon de la tête (72e minute). Le score final se fixait à 2-3, à la faveur de Lokeren (photo), qui occupe la 12e place au classement. Waasland-Beveren est huitième, avec 2 points de plus.

Foto Kurt