Lampaert remporte une étape et le maillot rouge du Vuelta

Le coureur de 26 ans originaire d’Izegem (Flandre occidentale) et membre de l’équipe Quick-Step Floors a surpris le peloton et remporté légèrement détaché la deuxième étape du Tour d’Espagne, ce dimanche entre Nîmes et Gruissan. Il s’est ainsi emparé du maillot rouge de leader général. A l’arrivée, Yves Lampaert (photo) a conservé quelques mètres d’avance sur son équipier italien Matteo Trentin et sur le Britannique Adam Blythe (Aqua Blue Sport). Le Gantois Edward Theuns (Trek-Segafredo) a pris la quatrième place. Lampaert détrône l'Australien Rohan Dennis (BMC) en tête du général.

Cette première étape, entièrement courue en France, proposait un parcours plat sur 203,4 km. Malgré des attaques dès le début de la course, le peloton est resté groupé.

A 60 km de l'arrivée, une chute se produisait dans le peloton. Les principales victimes étaient Anass Aït El Abdia (UAE Team Emirates), premier Marocain à participer à un Grand Tour, et l'Espagnol Javier Moreno (Bahrain-Merida), contraints à l'abandon.

Une cassure est survenue dans le peloton dans les derniers kilomètres. Yves Lampaert (grande photo ci-dessous) a attaqué à proximité de la flamme rouge. Le champion de Belgique du contre-la-montre a pris une petite avance, qu'il a conservée jusqu'à l'arrivée. Son équipier Matteo Trentin a complété le triomphe de Quick-Step. Le Britannique Adam Blythe est arrivé troisième, juste devant Edward Theuns (photo archives).

Au général, Lampaert compte 1 seconde d'avance sur Trentin et 3 sur l'Italien Daniele Oss (BMC). L'Américain Tejay Van Garderen, l'Irlandais Nicholas Roche et l'Australien Rohan Dennis, ancien porteur du maillot rouge, suivent à 17 secondes. Chris Froome est 9e à 21 secondes.

Lundi, le peloton abordera déjà les premières côtes de cette 72e édition du Tour d’Espagne. La troisième étape reliera Prades Conflent Canigo à Andore-la-Vieille. Deux côtes de première et une côte de deuxième catégorie, dont le sommet est situé à 7 km de l'arrivée, attendent les coureurs.