Le réacteur Doel 4 a repris son activité

Le réacteur 4 de la centrale nucléaire de Doel s’était mis automatiquement à l’arrêt, peu avant 4h du matin dimanche, avait indiqué le site internet "Transparency" du groupe Engie, qui exploite la centrale en Flandre orientale. L’incident s’est produit dans la partie non-nucléaire et n’a pas d’impact sur la sécurité des environs, assurait Engie Electrabel. Ce dernier annonce que le réacteur s'est remis en marche ce lundi vers 4h50 du matin.

L'arrêt était intervenu après qu'un signal soit resté bloqué à la fin d'un test trimestriel, réalisé pour contrôler le bon fonctionnement des systèmes automatiques de sécurité de la centrale, avait indiqué dimanche une porte-parole de la centrale.

Selon cette porte-parole, le réacteur devrait pouvoir redémarrer dans le courant de dimanche. Engie Electrabel précise ce lundi que la remise en marche s'est passée vers 4h50, ce lundi matin.

L'incident s'est produit dans la partie non-nucléaire de la centrale de Doel et n'a eu "aucun impact sur la sécurité des environs, des collaborateurs ou des installations de la centrale nucléaire", insistait l'exploitant du site.

Le réacteur Doel 4 affiche une capacité de 1.039 MW, qu'il devrait pouvoir avoir retrouvée entièrement vers l'heure de midi ce lundi.