Les Red Lions qualifiés pour la demi-finale de l’Euro de hockey

La Belgique, cinquième nation mondiale, s’est qualifiée pour les demi-finales de l’Euro messieurs de hockey - lundi soir à Amsterdam à l’issue de leur 2e rencontre du groupe A - en écrasant les Pays-Bas sur un score de forfait 5-0, quatrième nation mondiale et championne d’Europe en titre. Les Belges (photo) font ainsi honneur à leur statut de favoris depuis leur médaille d'argent des derniers Jeux Olympiques de Rio.

Invaincus après leur succès d'ouverture 4-1 contre l'Autriche (FIH 22), les Belges joueront encore mercredi leur dernier match de poule contre l'Espagne (FIH 9) pour conserver leur première place du groupe.

Toujours sans Manu Stockbroekx, épargné après sa contracture à la cuisse qui l'avait privé du match d'ouverture contre l'Autriche (victoire 4-1), les Red Lions ont pris les premières minutes de la partie à leur compte. Un centre de Keusters ne trouva personne, mais sur l'action suivante la balle mal dégagée par la défense néerlandaise fut reprise de volée par Dockier qui ne se laissa pas prier pour tromper van der Ven (5e minute).

Piqués au vif, les Néerlandais multiplièrent ensuite les occasions franches, de plein jeu ou sur penalty corner, mais se heurtèrent à chaque fois au gardien Vincent Vanasch (photo), en forme olympique lundi soir. Et la seule fois où le gardien du Waterloo Ducks s'avoua vaincu, ce fut son poteau droit qui vint le sauver sur le 3e pc batave.

Si le rythme retomba légèrement dans le deuxième quart, le spectacle resta présent avec toujours autant d'exploits techniques des deux côtés. A la 25e minute, Sébastien Dockier déborda sur la gauche, évita son opposant et adressa un maître tir croisé dans le coin droit du but néerlandais (2-0). Le Wagener Stadium resta muet, hormis la petite cohorte de supporters belges, qui la minute suivante crut revivre la demi-finale olympique de Rio, lorsque les Red Lions avaient éliminé les Oranje 3-1. Une sortie magistrale de défense du jeune Arthur De Sloover, à peine 20 ans, permis en effet à l'entre-jeu d'adresser une balle aérienne à Thomas Briels qui se joua de deux défenseurs et du keeper adverse pour tripler l'avance de la Belgique (26e minute).

La frustration des Néerlandais se fit ressentir au retour des vestiaires. Même s'ils forcèrent encore deux pc (12 au total), ils se heurtèrent chaque fois à un Vanasch impérial. Les hommes de Shane McLeod reprirent la possession de balle à leur compte et mieux même puisque sur leur 2e pc de la partie Luypaert trouva un trou de souris d'un tir à plat entre les guêtres de Blaak, monté au jeu à la mi-temps (4-0/39e).

Les cartons se multiplièrent pour les Néerlandais dans le dernier quart, qui jouèrent un moment à neuf contre onze. La Belgique se contenta de son côté de préserver le score et jouer en contre, ce qui réussit à Tom Boon qui planta un dernier revers victorieux à 4 minutes du terme, alors que certains supporters néerlandais quittaient déjà le stade. Avec 6 points en deux matchs et une différence de +8, les Lions sont assurés de rejoindre le dernier carré du tournoi, faisant ainsi honneur à leur statut de favori depuis leur médaille d'argent des derniers JO de Rio.